Combattre les insectes: Araignées, Fourmis et Perce-Oreilles

Par Noémie Ouellette
Combattre les insectes: Araignées, Fourmis et Perce-Oreilles

Une pelouse naturelle n’est malheureusement pas à l’abri de tous les problèmes. Il est possible que des tâches jaunies fassent leur apparition, tout comme des endroits où la pelouse a disparu. Avant d’intervenir, prenez le temps d’identifier la source du problème. Il se peut que le dommage ne soit pas le fait d’un ravageur ou d’une maladie, mais un dégât relié à de mauvaises conditions de croissance : compactage du sol, tonte trop courte, accumulation de chaume, sels de déglaçage ou urine de chien.  Toutefois, si votre entretien est à jour, il est fort possible que vous deviez faire face à un combat opposant votre pelouse aux insectes. Vous devrez faire appel à un professionnel afin de faire un traitement contre les insectes afin de retrouver son allure des beaux jours.

Araignées

Si les araignées peuvent être un bon moyen de vous débarrasser de certains insectes, elles peuvent également causer quelques désagréments. En effet, que vous soyez effrayés ou non par les araignées, il n’est pas judicieux de les laisser s’installer chez vous. Bien que les araignées peuvent s’avérer utiles en se nourrissant d’autres insectes ravageurs, elles peuvent aussi envahir votre maison et votre pelouse. De plus, leurs déjections acides peuvent abîmer l’herbe ainsi que vos matériaux. Il ne faut pas oublier que les araignées laissent énormément de toiles derrière elles, donnant l’impression que votre maison et votre pelouse sont mal entretenues. Il est recommandé de faire appel à des professionnels si vous souhaitez les repousser. En plus de réduire votre infestation d’araignées, vous éloignerez également d’autres parasites tels que les fourmis, les perce-oreilles et la quantité de guêpes présentes aux alentours.

Fourmis

Il existe deux types de fourmis pouvant élire domicile dans votre gazon. La première est la fourmi brune des champs. Cette dernière se nourrit surtout des déchets (insectes morts, bouts de feuilles, etc.), gardant votre terrain plus propre. Ce sont aussi des prédatrices qui s’attaquent aux insectes nuisibles. Ce sont des vidangeuses. Elles sont plutôt inoffensives et comme leurs nids sont petits, ils ne causent aucun tort à votre pelouse. Sur le plan esthétique, il vous suffira de garder votre pelouse un peu plus longue afin de les camoufler.

Le second type est la fourmi noire des champs. Celle-ci est plus dévastatrice que la première. Les nids de cette catégorie nuisent à la croissance du gazon dans le secteur. Leurs gros nids ont plusieurs entrées et sorties, causant de grosses plaques où la pelouse est absente. Une fois de plus, faire appel à un professionnel afin de s’en débarrasser pourrait être un choix judicieux.

Perce-oreilles

Le perce-oreille se nourrit de matières en décomposition, de pucerons, de champignons et de végétaux (feuilles, fleurs, fruits et légumes) et peut représenter une grande menace pour vos fleurs ou toute autre plantation extérieure. Le meilleur moment pour intervenir contre les perce-oreilles est au début du printemps, par temps chaud et sec, lorsque les insectes sont à l’état larvaire. Dans les zones habitées, les moyens de lutte donnent de meilleurs résultats s’ils sont appliqués à la grandeur du voisinage ou de la collectivité. Un professionnel saura vous aider à éliminer ces insectes nuisibles et qui se reproduisent à grande échelle.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des