Rétrospective faits divers : tragique mois de février

Par Claude Thibodeau
Rétrospective faits divers : tragique mois de février
La route 116 a été le théâtre d'une collision mortelle. (Photo : Archives)

Février 2018 s’est notamment signalé, malheureusement, par des pertes de vie.

La route 116 à Victoriaville a été le théâtre, le 6 février, d’une collision qui a coûté la vie à Ginette Pépin, 62 ans, de Warwick. La funeste collision s’est produite à la hauteur de la halte routière.

Selon la Sûreté du Québec, la victime, seule à bord, qui circulait en direction de Warwick, aurait dévié de sa voie pour entrer en collision avec un autre véhicule venant en sens inverse. La SQ étudiait diverses hypothèses, dont un malaise ou une distraction, pour expliquer la collision.

Et puis, le 17 février, une dame de Sainte-Julie, Johanne Poulin, 56 ans, a perdu la vie dans un accident de motoneige survenu dans un sentier fédéré dans le secteur du rang 6 Ouest à Laurierville.

Trois motoneigistes se suivaient. La quinquagénaire circulait seule sur sa motoneige. Selon la Sûreté du Québec, elle en a perdu la maîtrise à un endroit du sentier qui présente une dénivellation en raison d’un accès à une entrée privée. La motoneigiste a été éjectée de son engin. Grièvement blessée, la dame a été conduite dans un centre hospitalier où son décès a été constaté en après-midi.

Plusieurs opérations antidrogues

La Sûreté du Québec a procédé à une opération antidrogue dans un logement de la rue Saint-Pierre à Victoriaville, mais aussi dans un stationnement public. Un homme et une femme, Audrey Thibodeau, ont été arrêtés.

Les policiers, au total, ils ont saisi plus de 3,5 g de cocaïne, plus de 5 g de cannabis et une vingtaine de comprimés, vraisemblablement de la méthamphétamine. Ils ont également mis la main sur une somme de 330 $, en plus de saisir, à titre de bien infractionnel, un véhicule appartenant à la femme.

Audrey Thibodeau, 28 ans, a été accusée de deux chefs de trafic de stupéfiants et un autre de bris de conditions. Par ailleurs, les policiers ont effectué une perquisition dans un appartement de la rue Laurier Ouest à Victoriaville.

Un homme de 21 ans a été arrêté sur les lieux. Une femme de 22 ans, en lien avec cette enquête, a aussi été épinglée pour trafic de cocaïne, mais l’arrestation est survenue dans un autre endroit. Les policiers ont saisi dans l’appartement du cannabis, du haschisch, divers articles servant au trafic, de même qu’une somme d’environ 1500 $.

Et pour une troisième fois en peu de temps, la Sûreté du Québec a effectué une opération antidrogue dans une propriété du chemin Laurier Est à Saint-Christophe-d’Arthabaska. Les policiers y ont démantelé une production de cannabis saisissant plus de 80 plants de marijuana, environ 2 kg de cannabis en vrac, de l’huile de cannabis, du haschisch et du matériel servant à la production des plants. De plus, les policiers ont mis la main sur six armes à feu et sur une somme de plus de 600 $. Un homme de 43 ans a été arrêté sur les lieux.

Violent incendie à Sainte-Hélène-de-Chester

Un violent incendie a détruit maison et garage dans la nuit du 16 au 17 février sur la rue Corriveau à Sainte-Hélène-de-Chester (secteur Trottiers Mills). L’incendie a causé des brûlures au propriétaire et à sa conjointe. Ils ont été réveillés par l’avertisseur de fumée.

Le feu a détruit une résidence à Sainte-Hélène-de-Chester. (Photo Archives)

À l’arrivée des sapeurs de Princeville, le combat était perdu d’avance. L’embrasement était généralisé. Les combattants du feu se sont placés en mode défensif.  Peu de temps après l’appel, le chef  Christian Chartier a sonné une alarme générale. Vingt pompiers ont répondu à l’appel. En entraide, pour le transport d’eau avec les camions-citernes, on a fait appel aux pompiers de Chesterville et de Victoriaville. Le feu, d’origine accidentelle, a pris naissance dans le garage.

Restaurant lourdement endommagé par le feu

Un incendie a lourdement endommagé le restaurant King Casa de la rue Joncas à Kingsey Falls. Et son propriétaire, seul sur place au moment du sinistre, a été incommodé par la fumée.

Une quinzaine de pompiers ont répondu à l’appel. Rapidement, ils ont isolé les réservoirs de propane. Puis, ils se sont attaqués à l’incendie. L’incendie serait d’origine accidentelle. Une inflammation rapide se serait produite au moment où le propriétaire voulait rallumer le poêle à l’éthanol qui s’était éteint. L’homme aurait inhalé une certaine quantité de fumée en plus de subir un choc nerveux. Il a été emmené au centre hospitalier Hôtel-Dieu d’Arthabaska.

Un bâtiment agricole détruit par un incendie

Un genre de poulailler a été détruit par les flammes sur le chemin de Desserte Nord en bordure de l’autoroute 20 à Villeroy. Le bâtiment d’environ 40 par 30 pieds abritait trois poules et deux lapins qui ont péri.

Une vingtaine de pompiers des casernes 80, 85 et 45 du SSIRÉ ont répondu à l’appel, tout comme ceux de Val-Alain qui sont intervenus en entraide automatique. Une défaillance électrique pourrait avoir causé l’incendie.

Résidence endommagée par le feu

Un incendie a causé des dommages évalués à 40 000 $ à une résidence de la rue Principale à Saint-Ferdinand. Les pompiers du Service de sécurité incendie régional de L’Érable (SSIRÉ) ont été alertés vers 16 h. C’est le propriétaire, un homme vivant seul, qui a constaté le feu en entrant chez lui par le sous-sol. Une vingtaine de pompiers des casernes 13 et 45 ont répondu à l’appel. L’incendie a été maîtrisé assez rapidement, entre 45 et 60 minutes environ. Le feu, d’origine accidentelle, a pris naissance au sous-sol. Un tison serait allé se loger dans des matières combustibles. Le début d’incendie a fait fondre des chaudières de plastique, faisant en sorte d’accélérer le feu qui s’est propagé à la structure de la maison pour grimper jusqu’au rez-de-chaussée. Personne, heureusement, n’a été blessé.

Agression armée à Victo

Un Victoriavillois Philippe Parr-Bérubé a été à l’origine d’un déploiement policier important, son arrestation ayant nécessité l’intervention des policiers du groupe tactique d’intervention. Selon la Sûreté du Québec, il présentait des signes de désorganisations, ce qui a mené à son transport au centre hospitalier.

Il a été accusé de voies de fait armées, de voies de fait causant des lésions, d’avoir proféré des menaces, de bris de promesse et de bris d’engagement. Le jeune homme a été arrêté à la suite d’une altercation physique envers un jeune homme de 23 ans, une connaissance, une agression au couteau survenue dans un appartement de la rue Saint-Dominique au centre-ville de Victoriaville.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des