Opération Palastre : plusieurs individus ont comparu

Photo de Claude Thibodeau
Par Claude Thibodeau
Opération Palastre : plusieurs individus ont comparu
L'un des neuf accusés qui ont comparu, William Trépanier-Provencher (Photo : www.lanouvelle.net)

Au palais de justice de Victoriaville, 9 des 13 individus arrêtés, six Victoriavillois, deux Princevillois et un Drummondvillois, ont comparu, jeudi après-midi, à la suite de leur arrestation en lien avec l’opération Palastre menée par la Sûreté du Québec.

Il s’agit, de Victoriaville, de Stéphane Bolduc, 45 ans,  Éric Lacombe, 37 ans, Richard Dufort, 43 ans, Dominic Vigneault, 38 ans, Yannick Lamontagne, 48 ans, et William Trépanier-Provencher, âgé de 24 ans.

Deux Princevillois, Renaud Vaudreuil, 24 ans, Guillaume Hébert, 34 ans, et un Drummondvillois Jonathan Barrette, 32 ans, ont aussi comparu, une audience téléphonique présidée par le juge de paix magistrat Gaétan Ratté.

Les neuf individus font face chacun à trois chefs d’accusation d’avoir fait le trafic d’une substance, de possession de méthamphétamine en vue de trafic et de possession de cocaïne à des fins de trafic. Des crimes qui auraient été commis entre le 27 juillet et le 4 décembre 2018 à Victoriaville et à Drummondville.

Le Drummondvillois Jonathan Barrette, pour sa part, fait face à quatre autres chefs d’accusation de trafic de stupéfiants, des gestes qui seraient survenus les 7 et 14 septembre 2018 à Saint-Tite, de même qu’à Drummondville le 21 septembre et le 6 novembre.

Deux chefs additionnels ont été portés au dossier de Dominic Vigneault (Photo www.lanouvelle.net)

Le Victoriavillois Dominic Vigneault doit, lui aussi, répondre de deux autres chefs d’accusation de trafic d’une substance pour des faits qui seraient survenus à Victoriaville le 25 septembre et le 5 octobre.

La procureure aux poursuites criminelles et pénales, Me Ann Marie Prince, qui représente le ministère public, s’est opposée à la remise en liberté des neuf accusés qui reviendront devant la justice, lundi (10 décembre), pour leur enquête sur remise en liberté pour la forme.

Me Prince a fait savoir qu’elle avait remis la preuve aux avocats de la défense pour chacun des accusés.

Me Jean-Philippe Anctil représente Renaud Vaudreuil,  Guillaume Hébert et Éric Lacombe. Me Denis Lavigne, pour sa part, assure la défense de Guillaume Vigneault.

De son côté, Me Guy Boisvert a pour clients Stéphane Bolduc et Richard Dufort, mais il a aussi représenté un confrère de Québec pour la comparution de Yannick Lamontagne.

À leur arrivée au palais de justice de Victoriaville (Photo www.lanouvelle.net)

Enfin, Jonathan Barrette et William Trépanier-Provencher sont représentés par Me Jean-Riel Naud de l’aide juridique.

Par ailleurs, quatre autres individus de Victoriaville, âgés entre 27 et 36 ans, ont été arrêtés dans le cadre de l’opération, mais ils comparaîtront ultérieurement.

L’opération Palastre

L’opération Palastre, à laquelle ont participé quelque 80 policiers, a mené à des perquisitions dans neuf lieux et dans deux véhicules.

Les policiers ont saisi, jeudi, quelque 700g  de cannabis en vrac, du haschich, environ 550 comprimés de méthamphétamine, de la cocaïne, de même que des champignons magiques (psilocybine).

L’importante opération policière a mené à une dizaine de perquisitions et à 13 arrestations. (Photo www.lanouvelle.net)

Ils ont également mis la main sur plus de 12 800 $, sur un poing américain et sur une arme à impulsion électrique. Deux véhicules ont aussi été saisis à titre de biens infractionnels.

Divers autres articles servant au trafic de stupéfiants ont fait l’objet d’une saisie par les policiers.

L’opération visant le démantèlement d’un réseau de trafiquants. Les individus arrêtés formaient, selon la SQ,  le niveau hiérarchique supérieur d’une organisation criminelle qui contrôlait la vente de cocaïne et de méthamphétamine dans la région.

En cours d’enquête, les policiers, avant aujourd’hui (jeudi), avaient déjà saisi plus de 42 000 comprimés de méthamphétamine, plus de 600 g de cocaïne, ainsi qu’une somme de 32 000 $.

L’intervention policière a regroupé des policiers de la Division des enquêtes et de la coordination sur le crime organisé de l’Estrie, Montérégie et Mauricie, de la Division des enquêtes  sur les crimes majeurs, de la Division des enquêtes MRC Estrie/Centre-du-Québec, des MRC d’Arthabaska, de L’Érable, de Drummond et de l’équipe cynophile.

 

Partager cet article

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Jonathanreal boucher Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
real boucher
Invité
real boucher

bravo a tous les policiers et enquêteurs qui ont débarrassés les rues de ces empoisonneurs la,qui sans égard de ceux qui achetent cette scrappe la pensent juste a faire de l’argent facile et qui se soucient nullement de l’état de santé ou de lavie de ceux qui l’achetent.

Jonathan
Invité
Jonathan

Demain leurs clients vont tous avoir de nouveau fournisseur, au pire ils s’en trouveront d’ici une semaine. Le monde font ce qu’ils veulent de leur corps et de ce qu’ils inhalent. C’est un coup d’épée dans l’eau. Les clients vont juste moins se fournir localement.