Mario Roy quitte, Samuel Fortier prend le relais

Photo de Matthew Vachon
Par Matthew Vachon
Mario Roy quitte, Samuel Fortier prend le relais
Mario Roy (Photo : www.lanouvelle.net)

Le Métal Pless de Plessisville a essuyé un coup dur lorsque son entraîneur-chef Mario Roy a annoncé qu’il remettait sa démission pour des raisons personnelles. C’est le directeur général de l’équipe Samuel Fortier qui prendra la relève.

«Ce n’est pas facile une saison dans le hockey senior et nous avons été affligés de plusieurs blessures à des joueurs importants. Cela a fait en sorte que nous avons dû trouver beaucoup de joueurs pour la première moitié de saison. C’est en partie à cause de ça, car c’est beaucoup de travail une organisation de hockey senior, que ce soit la semaine ou la fin de semaine. Mario, qui est enseignant au Collège Clarétain, évoque des raisons personnelles, mais c’est certain que le début de saison n’a pas aidé», a souligné Fortier.

Entraîneur depuis qu’il a 18 ans, Fortier se sent tout à fait à l’aise de faire le saut derrière le banc jusqu’à nouvel ordre. «Pour l’instant, c’est moi qui va derrière le banc. J’ai dirigé dans les catégories pee-wee AAA, bantam AAA et junior AAA. Je m’occupais également de tout ce qui était structure et système avec le BigFoot (de Saint-Léonard-d’Aston) au cours des sept dernières années. C’est donc moi qui vais aller derrière le banc. Dans la vie de tous les jours, j’entraîne des entraîneurs (avec sa compagnie Optimize sport), donc c’est mon métier.»

Quelques améliorations à faire             

Installée à l’avant-dernier rang du classement général de la Ligue de hockey senior AAA du Québec (LHSAAAQ), la formation plessisvilloise connait un début d’existence en dents de scie. Fortier espère donc voir sa formation reprendre du poil de la bête. «Il y a des choses à améliorer. Il y a eu des ajustements et des ajouts que nous avons faits avec Antoine Marcoux, Julien Cabana et Gabriel Slight. Ce sont de grosses additions. Nous avons évalué notre équipe dans les six premières parties pour analyser ce qui nous manquait. Je suis largement convaincu que nous avons l’équipe pour remporter la coupe cette année. Il y a des choses à améliorer, mais la bonne nouvelle, c’est que nous savons c’est quoi», a fait valoir le nouvel homme à tout faire du Métal Pless.

Ce qui aidera Fortier dans son entreprise, c’est qu’il connait très bien la formation puisqu’il en est l’architecte. Il tentera donc de tirer le maximum des éléments qu’il a sous la main. «Ça ne sera pas très difficile, car je connais tous les joueurs personnellement et j’ai vu pratiquement tous les matchs. Je sais ce qui fonctionnait bien et ce qui fonctionnait moins. Je sais la recette avec laquelle nous avons eu du succès par le passé. C’est ce que je veux transmettre. Je vais amener ce que j’amenais sur la glace quand je jouais, soit de l’émotion, de l’énergie et de l’intensité.»

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des