Une municipalité du Centre-du-Québec remporte le Mérite en toponymie

Une municipalité du Centre-du-Québec remporte le Mérite en toponymie
De gauche à droite : Robert Vézina (président-directeur général de l’Office québécois de la langue française et président de la Commission de toponymie), Sébastien Turgeon (conseiller en communication à la Ville de Nicolet), Geneviève Dubois (mairesse de Nicolet), Nathalie Roy (ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Langue française), Marie Thériault (membre de la Commission de toponymie) et Joanne Burgess (membre de la Commission de toponymie). (Photo : gracieuseté)

L’Office québécois de la langue française a récompensé jeudi soir, à l’occasion de son deuxième Gala des Mérites du français de l’année, cinq personnes pour leurs réalisations remarquables en matière de promotion et d’usage du français dans les milieux de l’enseignement supérieur, de la culture et de la publicité.

La Commission de toponymie a profité de l’occasion pour couronner le travail exemplaire d’une municipalité en matière de désignation de lieux. La cérémonie s’est déroulée en présence de la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Langue française, Nathalie Roy, et du président-directeur général de l’Office québécois de la langue française et président de la Commission de toponymie, Robert Vézina.

«Le Gala des Mérites du français est l’occasion de rendre hommage à ces femmes et à ces hommes d’exception qui contribuent à l’enrichissement et à l’épanouissement de la culture québécoise et de notre langue commune. Par leurs réalisations, ces personnes et ces organisations s’illustrent dans leur milieu en faisant du français une langue plus que jamais vivante et rassembleuse qui offre de multiples opportunités d’échanges et de collaborations. Notre gouvernement est très heureux de souligner et de célébrer ces accomplissements remarquables qui animent notre dynamisme et qui renforcent notre fierté de vivre et de créer en français au Québec», mentionne la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Langue française, Nathalie Roy.

L’Office a ainsi remis son prestigieux prix Camille-Laurin à la professeure à l’Université TÉLUQ, Angéline Martel. Tout au long de sa carrière, et encore aujourd’hui, elle a contribué significativement à renforcer l’usage, la qualité et le rayonnement du français au Québec. Au fil des ans, elle a mis à profit son expertise dans l’enseignement des langues en autonomie guidée pour favoriser l’intégration des personnes nouvellement arrivées au Québec. Son sens de l’innovation de même que les retombées positives de ses réalisations ont particulièrement retenu l’attention du jury.

Pour sa part, l’auteure et poétesse innue Joséphine Bacon a reçu le Mérite du français dans la culture, prix décerné par l’Office avec la collaboration de la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma, de l’Union des artistes et de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois. Avec ses poèmes rédigés en innu et en français, Mme Bacon impose sa voix singulière dans la littérature amérindienne francophone au Québec. Elle cultive un dialogue original entre les langues et les cultures, fécond pour la littérature d’ici.

Également, le Mérite en toponymie a été attribué par la Commission à une municipalité du Centre-du-Québec, la Ville de Nicolet. Cette distinction salue l’exemplarité des efforts déployés par une organisation pour désigner judicieusement des lieux présents sur son territoire, notamment en mettant de l’avant l’histoire et les personnes marquantes de sa région. Au cours de la dernière année, la Ville de Nicolet a poursuivi son travail impeccable en matière d’attribution de noms de lieux et les a mis en valeur de façon remarquable dans son ouvrage «Histoire de rues et de lieux : toponymie de Nicolet».

Le Grand Mérite Francopub a été décerné à Nicolas Boisvert et à Camille Gagnon de l’agence Lg2 Québec pour les publicités «Bleus, Fins, Forts et Mous» réalisées pour les Producteurs de lait du Québec (les Fromages d’ici). Pour sa part, Isabelle Neault de l’agence Ogilvy Montréal a remporté le Mérite Francopub – Bourse Serges-Tougas et le Mérite Francopub du public pour les publicités «De l’auto au bus», créées pour le Réseau de transport de Longueuil. Diffusées au cours de la dernière année, ces créations publicitaires ont fait une utilisation astucieuse, originale et remarquable de la langue française.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des