Lancement du thème pastoral diocésain

Lancement du thème pastoral diocésain
(Photo : gracieuseté)

Plus de 300 personnes ont eu l’occasion, mercredi, de goûter les saveurs particulières de l’Évangile, lors du lancement du thème pastoral diocésain «Habités de l’Esprit, soyons sel de la terre…». Cette activité de relance, organisée chaque année par les Services diocésains de pastorale de Nicolet, a eu lieu mercredi soir à l’église Saint-Pie-X, dans la paroisse Bon-Pasteur à Drummondville.

Des gens de partout au Centre-du-Québec ont pris part à l’événement qui vise à insuffler un nouvel élan missionnaire aux personnes engagées dans les différentes communautés chrétiennes du diocèse de Nicolet. Pour permettre à tous les participants de vivre une véritable expérience gustative en lien avec le thème, la Fromagerie du Presbytère de Sainte-Élisabeth-de-Warwick a offert sa contribution de fromages fins en dégustation aux personnes présentes, dès leur arrivée. L’animation des Services diocésains de pastorale a suivi, avec pour objectifs de goûter la différence chrétienne pour la vie, la joie et le bonheur des hommes, des femmes et des enfants d’aujourd’hui et d’inviter tous les chrétiens et chrétiennes à être sel de la terre.

Faire ressortir les saveurs de l’Évangile

Le thème pastoral de cette année s’inspire d’un passage de l’évangile de Matthieu, au verset 13 du chapitre 5, qui dit : «Vous êtes le sel de la terre et si le sel s’affadit, avec quoi sera-t-il salé? Il n’est plus bon à rien, qu`à être jeté dehors et foulé aux pieds par les hommes». Les usages du sel, dans la vie courante, sont multiples : assaisonnement et conservation des aliments, assainissement de l’eau, déglaçage des routes, santé animale, soins du corps, etc. L’image du sel de la terre inspire ainsi un engagement dans le monde qui ajoute de la saveur au quotidien, qui fait vivre et qui ne se laisse pas «affadir» dans la morosité et le découragement. C’est en se laissant «habiter de l’Esprit» que l’on peut espérer conserver les saveurs de l’essence chrétienne.

«C’est pour la mission que nous sommes là, comme le sel n’est pas là pour lui-même. Le sel, c’est mon identité. C’est ce qui rehausse la saveur de ce avec quoi il est en contact. Il est là pour faire ressortir les saveurs d’Évangile qui sont déjà dans le monde», a précisé Mgr André Gazaille dans son message pastoral. Avec son verbe conjugué à la première personne du pluriel «soyons», le thème annuel souligne également l’importance de la communauté, de la mission réalisée «ensemble».

Témoignages d’engagement

Plusieurs personnes ont apporté des témoignages d’engagement qui illustrent diverses façons d’être missionnaire dans toutes sortes de situations, notamment : en priorisant «l’être» sur «le faire», en prenant ses distances avec une culture de performance, en s’adaptant à la réalité du terrain et des personnes vers qui nous sommes envoyés, en cultivant une vie intérieure branchée sur le Christ afin de rayonner de son Esprit.

Des chants, des gestes symboliques, des temps de prière et de partage ont permis de développer et d’approfondir ce thème tout au long de la soirée. Un groupe de jeunes ayant participé au camp biblique Les Aventuriers de la vie, en août dernier, a aussi assuré une présence vivifiante au sein de l’assemblée, prenant part à l’animation avec enthousiasme. Le visuel du thème pastoral 2018-2019, les cartes-prières et différents autres outils d’animation sont rendus disponibles aux paroisses afin de partager cet élan avec les baptisés de leurs milieux, dans tous les coins du diocèse de Nicolet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires