Baseball et hockey, les deux passions de Mathieu Charlebois

Par matthewvachon
Baseball et hockey, les deux passions de Mathieu Charlebois
Mathieu Charlebois (Photo : Photo Pirates de Laval, LBJEQ)

Depuis qu’il a 4 ans, le défenseur des Tigres de Victoriaville Mathieu Charlebois partage son temps entre le hockey et le baseball.

Cette année ne fait pas exception. Après avoir terminé sa saison avec les Félins, Charlebois a rejoint les Pirates de Laval dans la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ). «Ce sont mes deux sports favoris. Je me suis fait influencer par mon père pour le hockey lors de l’hiver et pour le baseball lors de l’été. Les deux sports se sont suivis dans mon cas depuis le même âge», a révélé celui qui joue au premier but avec les Pirates.

Le fait d’évoluer dans ces deux sports favoris à des niveaux aussi élevés est d’ailleurs assez rare, ce qui rend le costaud jeune homme très satisfait. «C’est assez plaisant de faire ça. Je trouve ça agréable de pouvoir faire changement l’été, de penser à autre chose que le hockey tout en continuant de m’entraîner. Je trouve que c’est un mélange parfait à mes yeux qui me fait un grand bien et qui me permet de revenir plus fort pour le hockey.»

En pratiquant ce sport en alternance avec le hockey, Charlebois a également pu développer certaines de ses aptitudes. «En jouant au baseball, ça me permet de développer mes capacités de meneur. Pratiquer un autre sport permet également de développer ses réflexes, comme lorsque je dois attraper la balle. C’est aussi le cas lorsque vient le temps de frapper au bâton et de lancer la rondelle, ce qui permet d’utiliser les mêmes muscles.»

Depuis le début de la saison de la LBJEQ, Charlebois présente une moyenne au bâton de .357, avec 30 coups sûrs, dont 2 circuits, 21 points marqués et 20 points produits en 24 parties.

Le hockey passe en premier

Si le succès est au rendez-vous lorsque Charlebois s’amène dans un stade de baseball, le hockey demeure sa priorité. «J’arrive tout le temps un petit peu en retard pour la saison de baseball, soit une ou deux semaines, puisque ma saison de hockey n’est pas terminée. Je finis également un peu plus d’avance, car la saison de hockey s’amorce toujours un petit peu plus tôt. Je quitte donc le baseball lors de la première ronde des séries. Mes entraîneurs le savent que je suis dans l’équipe pour un certain temps seulement.»

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des