Grégoire & Desrochers ouvre les portes de son nouveau complexe funéraire

Grégoire & Desrochers ouvre les portes de son nouveau complexe funéraire
Un grand moment familial que la prise de possession du nouveau Complexe funéraire François Marie Rousseau à Plessisville pour Jean-Pierre Grégoire et son fils François-Xavier, ainsi que pour la famille Desrochers avec Véronique, Carolle (Robitaille), Denis et Vincent. (Photo : www.lanouvelle.net)

Le grand public est invité à venir découvrir le nouveau Complexe funéraire François Marie Rousseau de Plessisville situé au 2500, rue Saint-Calixte à Plessisville, lors d’une journée portes ouvertes qui se tiendra le jeudi 12 juillet entre 13 h et 20 h.

Les copropriétaires des Centres funéraires Grégoire & Desrochers, Denis Desrochers et sa conjointe Carolle Robitaille ainsi que Jean-Pierre-Grégoire, ont lancé cette invitation lors d’un point de presse devant les médias locaux. Ils sont évidemment très satisfaits des nouvelles installations qui ont nécessité l’expertise des entrepreneurs de la région et un investissement de quelque 3 millions $.

Le nouveau complexe funéraire de 13 900 pieds carrés sur un même plancher comprend notamment deux salles de visites, une chapelle pour les cérémonies, deux salles de réception pouvant desservir jusqu’à 200 personnes, un coin pour les tout-petits, un columbarium ainsi qu’un bureau de rencontre et boutique funéraire de même qu’un vaste stationnement de 120 cases.

«C’est tout un monde de différence entre ce nouveau bâtiment à la fine pointe de la technologie et notre ancien bâtiment», a commenté le président de l’entreprise, Denis Desrochers, en annonçant du même coup la mort du 1938 avenue Saint-Louis et la naissance du 2500 rue Saint-Calixte.

«Pour nous, c’est un très grand moment familial parce que notre relève est impliquée dans l’organisation, mais aussi parce que ça faisait des années qu’on en rêvait», d’expliquer M. Desrochers précisant que l’entreprise avait acheté en 2012 ces terrains à l’entrée de la ville pour servir la grande population de Plessisville et des communautés avoisinantes telles que Saint-Ferdinand, Laurierville, Lyster, Notre-Dame-de-Lourdes, Villeroy, Saint-Pierre-Baptiste, Sainte-Sophie-d’Halifax pour ne nommer que celles-ci.

«C’est avec grand plaisir que nous prenons possession de nos nouveaux locaux qui sont au goût du jour et adaptés aux nouvelles tendances des rituels funéraires pour nous permettre de servir les gens de façon confortable. Le bâtiment de l’avenue Saint-Louis nous a bien servis par le passé, mais malheureusement on est forcé d’admettre qu’on est maintenant rendu ailleurs», a poursuivi M. Desrochers rappelant que Grégoire & Desrochers œuvre sur le territoire de L’Érable depuis 1997.

Réseau sans fil, caméra pour rediffuser les cérémonies pour les familles à distance, accessible aux personnes à mobilité réduite, il ne fait aucun doute pour Jean-Pierre Grégoire que le nouveau bâtiment répond à la demande des familles d’aujourd’hui dans les plus hauts standards de l’industrie. Une borne pour les voitures électriques sera également aménagée sur le site.

Une permanence sera de plus assurée pour répondre aux familles ce qui n’était pas le cas à l’ancienne adresse. Le projet permet d’ailleurs la création de trois emplois à temps partiel en incluant la réception et le service de bar.

Déplacement du columbarium

Mme Robitaille en a profité pour sa part pour faire le point sur le transfert des 140 urnes du columbarium de l’avenue Saint-Louis aux nouvelles installations de la rue Saint-Calixte qui s’est déroulé au cours des derniers jours.

«Le transfert a été réalisé en respectant un protocole bien établi et les familles ont été invitées en primeur à venir voir le nouvel emplacement de leur urne et visiter les lieux. Nous avons aussi remis à chaque famille une carte d’accès au columbarium qui est ouvert sept jours sur sept, de 8 h le matin à 23 h le soir. Nous n’avons rien laissé au hasard», de confirmer la copropriétaire rappelant que Grégoire & Desrochers et la seule entreprise funéraire certifiée BNQ (Bureau des Normes du Québec) dans la région.

Écoresponsable

Le nouveau complexe plessisvillois marque aussi son influence sur l’offre de services à Victoriaville qui offrira le même service de Web diffusion des cérémonies tout comme l’accès à une borne pour les voitures électriques.

Il y aura également, à partir de la fin du mois d’août, dans les Jardins commémoratifs victoriavillois, la possibilité de déposer des urnes écologiques qui produiront  un arbre à terme. La nouvelle section portera le nom de Jardins Chloé-Labrie en l’honneur de celle qui l’a inspiré. Chloé était une amie de Véronique Desrochers, responsable de la conformité, des systèmes de gestion et de la crémation au sein de l’entreprise.

Il va sans dire que l’influence de la nouvelle génération de Desrochers et Grégoire y est pour quelque chose dans ce virage écoresponsable. François Xavier Grégoire, Véronique et Vincent Desrochers font partie de la relève identifiée de l’entreprise. Le virage vert ou écologique de l’entreprise fut influencé directement par leur apport dans les rencontres de développement de l’entreprise. Il s’agit des premiers éléments d’un programme et d’une vision de l’entreprise pour qu’elle soit plus responsable, dans une région qui se veut un modèle pour le Québec et le Canada.

«En plus de l’apparition de bornes électriques, nous allons prendre des actions dans la gestion de nos déchets. Nous utiliserons de moins en moins le styromousse pour nos verres. Parfois, il s’agit de petits gestes, mais pour l’environnement cela a un grand sens. C’est dans cette mouvance d’avoir des valeurs écoresponsables que nous voulons orienter les rituels funéraires. C’est ce que les gens nous demandent», a aussi souligné M. Desrochers.

Phase 2

Maintenant que la phase 1 est pratiquement terminée avec la construction du complexe, Grégoire & Desrochers s’attaquera au cours des prochains mois à la phase 2 de son projet pour développer une aire commerciale dans ce secteur de Plessisville qui comprendra huit autres terrains pour la vente.

«Nous avons déjà des engagements pour quelques terrains en incluant Dessercom. Nous attendons les autorisations nécessaires pour prolonger la rue Jam en boucle pour rejoindre la rue Saint-Calixte», a indiqué M. Desrochers.

Quant au bâtiment de l’avenue Saint-Louis, celui-ci n’a toujours pas trouvé preneur, mais le facteur temps dans ce dossier n’est pas une priorité pour l’équipe Grégoire & Desrochers.

Début des opérations

Le nouveau complexe François Marie Rousseau débutera officiellement ses opérations le vendredi 13 juillet avec des familles qui ont réservé leur cérémonie.

Soulignons en terminant que les copropriétaires procéderont à l’inauguration de leurs installations lors du 6 à 8 le mercredi 11 juillet en présence des membres de leur famille, dignitaires et tous ceux qui ont participé à la conception du projet et à la construction du nouveau complexe.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires