Objectif largement dépassé pour la Fondation de l’Ermitage

Objectif largement dépassé pour la Fondation de l’Ermitage
Au centre, le président de la Fondation de l'Ermitage, Yves Marchand, a remis une plaque aux coprésidents d'honneur de la campagne 2017-2018, Marie-Andrée Paquette et Jean Marcotte. (Photo : www.lanouvelle.net)

La campagne de financement 2017-2018 de la Fondation de l’Ermitage a largement dépassé les attentes avec une récolte de 501 931 $ sur un objectif de 400 000 $.

Le président de la Fondation, Yves Marchand, a salué le dévouement et la présence des coprésidents d’honneur, Marie-Andrée Paquette et Jean Marcotte, tout au long de la campagne.

«Nous avons vécu une expérience très positive qui en valait la peine. La campagne a permis de belles rencontres avec des gens dévoués qui sont là pour les bonnes raisons. On quitte en se disant qu’on a pu faire une différence», a souligné Marie-Andrée Paquette.

Jean Marcotte, quant à lui, a fait valoir, d’entrée de jeu, la qualité de soins et du personnel des trois centres d’hébergement (Victoriaville et Warwick) soutenus par la Fondation de l’Ermitage pour ensuite effectuer une récapitulation de la campagne. «Les gens ont bien répondu. Ils reconnaissent les efforts déployés par la Fondation. Les quatre activités majeures (golf, souper des personnalités, cocktail-bénéfice et souper dégustation) ont enregistré des records jamais égalés», a-t-il noté, ajoutant que la campagne leur avait permis de constater tous les bienfaits qu’apporte la Fondation aux résidents.

«Tout l’argent amassé, a-t-il rappelé, contribue à augmenter la qualité de vie des résidents et à leur mettre du soleil dans le cœur.»

Nouvelle campagne, nouvelle présidence d’honneur

«Les membres du conseil d’administration sont prêts à relever le défi de la nouvelle campagne 2018-2019 et son objectif de 400 000 $», a fait savoir le président Yves Marchand en présentant les nouveaux coprésidents d’honneur, Élise Moreau et Alain et Renald Jacques.

«Des gens de cœur, des gens passionnés, impliqués dans notre communauté», a-t-il confié.

«C’est avec fierté et empathie que nous avons accepté l’invitation», a d’abord indiqué Alain Jacques, aux côtés de sa conjointe Élise Moreau et de son père Renald Jacques.

Les coprésidents d’honneur, a-t-il dit, ont eu le privilège de visiter les centres d’hébergement du Chêne et du Roseau. «Quelle surprise de constater que c’était bien au-delà des images souvent véhiculées. Le travail acharné de la Fondation et du personnel permet d’accueillir la population dans un bien meilleur confort», a souligné Alain Jacques ajoutant qu’ils allaient travailler avec une équipe formidable pour atteindre le but ultime, celui de «faire une différence».

«Pour nous, c’est un privilège de pouvoir s’impliquer au financement et à l’amélioration des espaces de vie des résidents. Nous déploierons toute notre expérience et notre énergie au profit de la Fondation», a conclu Alain Jacques tout en disant compter sur la collaboration et la générosité de la population.

Des projets, dont un de plus d’un million de dollars

Les dirigeants de la Fondation de l’Ermitage en ont profité, mardi matin, pour confirmer la concrétisation du projet de réaménagement des espaces de vie du rez-de-chaussée du Centre d’hébergement du Roseau.

Un projet conjoint de plus d’un million de dollars réalisé par la Fondation et le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS-MCQ).

«Un projet valorisant pour la communauté de Victoriaville. Ce beau projet consiste à rendre plus fonctionnels les espaces de circulation pour la clientèle en très grande perte d’autonomie. De plus, il permettra de moderniser le hall d’entrée, le coin boutique et les salles d’activités destinées à la clientèle. Avec ces réaménagements majeurs, on replace le résident comme personne au centre de nos actions. On se rapproche davantage d’un milieu de vie familiale et communautaire avec des espaces plus accueillants et chaleureux», a fait valoir Danika Manseau du CIUSSS-MCQ, tout en précisant que le soutien financier significatif (400 000 $) de la Fondation de l’Ermitage a grandement influencé le niveau de priorité accordé pour la réalisation du projet.

Au cours de la prochaine année, la Fondation consacrera aussi près de 91 000 $ pour l’achat d’équipements pour les loisirs et les animations.

Le président Yves Marchand a aussi confirmé l’aménagement, au Centre d’hébergement de Warwick, d’un jardin prothétique, un projet de 250 000 $. «On offrira ainsi un lieu apaisant, rassembleur et sécurisant.  On embellira l’espace extérieur de repos», a précisé M. Marchand.

Depuis plus de 20 ans, a-t-il rappelé, la Fondation a investi plus de quatre millions de dollars pour financer des projets et équipements qui ont généré des investissements globaux de 21 millions de dollars.

Les activités

La campagne de financement 2018-2019 prendra son envol avec le publipostage (mai-juin).

En plus du golf-bénéfice (5 septembre), du Souper des personnalités (7 novembre), du cocktail-bénéfice (20 février 2019) et du souper dégustation (mars 2019), d’autres activités s’inscrivent dans cette campagne, à savoir l’expédition des Aventuriers de l’Ermitage (24 juin au 3 juillet) et le bazar de livres (2 au 10 juin).

Pour en savoir plus, on peut consulter le nouveau site de l’organisme à fondationermitage.com.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires