L’expérience des Tigres a fait pencher la balance

Par matthewvachon
L’expérience des Tigres a fait pencher la balance
Le capitaine Félix Lauzon a terminé la série contre Drummondville avec deux buts et quatre passes. (Photo : Denis Morin)

La série entre les Voltigeurs et les Tigres a été très serrée, mais au final, c’est l’expérience des Victoriavillois qui a fait la différence pour permettre aux Félins de l’emporter en cinq parties.

«Le banc en entier était calme et confiant. Nous sommes restés dans le moment présent. Il fallait aussi regarder notre gardien Étienne Montpetit que nous ne sentions pas nerveux du tout», a souligné l’entraîneur-chef des Tigres Louis Robitaille.

«Nous sommes une équipe plus vieille et avec de l’expérience, ce qui a possiblement fait la différence. Nous n’avons rien lâché. […] C’est une grosse équipe de hockey de l’autre côté et il faut leur donner du mérite. Par contre, quand c’était le moment d’aller chercher le gros but, nos joueurs l’ont fait, chose qui a aussi fait la différence», a noté pour sa part le gardien de 20 ans Étienne Montpetit.

Cette série n’aura pas laissé grand monde sur son appétit, notamment avec la qualité du spectacle offert au cours du cinquième duel de cette série. «Ça a été cinq parties émotives à haute intensité. Chaque partie a eu son histoire. Au cinquième match, les deux gardiens ont donné tout un spectacle. Le jeune gardien Olivier Rodrigue a fait des arrêts clés en début de rencontre. Ça a été une bonne série dans l’ensemble et ce sont les partisans de hockey junior du Centre-du-Québec qui en sont les grands gagnants», a ajouté Robitaille.

Le deuxième trio en grande forme au cours de cette série

Tout au long de cette confrontation centricoise, la deuxième unité composée de Mathieu Sévigny (deux buts), Chase Harwell (sept points) et Félix Lauzon (six points) a livré la marchandise en jouant du hockey inspiré alors qu’une grande quantité de l’énergie des Voltigeurs était déployée à freiner le trio de Vitalii Abramov. «Nous avons joué une solide partie au cinquième affrontement et les gars n’ont pas paniqué. Ça fait du bien que ça se poursuive (dans notre cas). Il faut donner du crédit à Mathieu et Chase également», a fait valoir pour sa part le capitaine des Félins Félix Lauzon.

Cette série a d’ailleurs été particulièrement émotive pour Sévigny, lui qui affrontait son ancienne équipe avec laquelle il avait passé les trois dernières saisons. «Ça a été très fort en émotion. Je suis vraiment heureux que notre équipe ait le dernier mot, car cette série opposait deux équipes qui travaillent super fort. Nous savions que ce ne serait pas facile. […] Le fait d’avoir passé trois saisons à Drummondville m’a rappelé des souvenirs. Nous nous tournerons déjà vers la demi-finale.»

Maintenant que la série contre les Voltigeurs est chose du passé, les Tigres vont croiser le fer avec le Titan d’Acadie-Bathurst pour obtenir l’un des deux billets pour la finale de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). La série devrait s’amorcer vendredi soir du côté de Bathurst.

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
lucie Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
lucie
Invité
lucie

Bravo et vous etre capable de reussir on crois en vous Tigres un jour Tigres toujours