Des minimaisons conteneur fabriquées à Sainte-Sophie-d’Halifax

Photo de Carol Isabel
Par Carol Isabel
Des minimaisons conteneur fabriquées à Sainte-Sophie-d’Halifax
Deux des trois actionnaires de l'entreprise Maisons Conteneur Highcube de Sainte-Sophie-d'Halifax, Patrick Sauvé et Alain Gauthier. (Photo : www.lanouvelle.net)

Une entreprise de Sainte-Sophie-d’Halifax se lance dans la construction de minimaisons conteneur, une alternative aux gens rêvant de minimalisme. Elle vient d’ailleurs de terminer la construction de sa toute nouvelle unité modèle.

Propriété de Patrick Sauvé, Alain Gauthier et Daniel Béland, des hommes d’affaires de la Rive-Sud de Montréal et de la région de Québec, Maisons Conteneur Highcube s’est récemment installée dans les anciens bâtiments de l’entreprise Attach-Matic, située sur la route 165.

«L’un des propriétaires est un ami personnel d’Alain et Daniel et nous a permis d’utiliser une partie des entrepôts pour qu’on puisse construire une première unité. On s’est installé en mode chantier et nous avons aimé la région. Nous avons finalement accepté son offre de louer une plus grande partie de ses installations pour nous permettre de construire plusieurs unités à la fois», a expliqué Patrick Sauvé, responsable des communications, marketing et ventes de l’entreprise.

«Nous sommes maintenant prêts à ouvrir la machine. Nous visons la construction d’une minimaison par mois au cours de notre première année d’opération et jusqu’à deux par mois à notre deuxième année. Notre objectif est d’arriver à en construire entre 36 et 48 par année, et ce, dès notre troisième année d’opération», d’expliquer M. Sauvé.

L’entreprise emploiera quatre travailleurs pour la construction d’une unité qui nécessite l’équivalent de 160 heures à 320 heures de travail et fera appel à la sous-traitance pour ce qui est des travaux en électricité, plombage et isolation.

Une minimaison qui a beaucoup à offrir

Maisons Conteneur Highcube offrira deux modèles, soit la minimaison ou le minichalet, qui présentent une structure similaire, mais qui se différencient par l’esthétisme et les différentes options disponibles. Par exemple, le prix de base de la toute nouvelle maison modèle «Comfo» se chiffre à 79 995 $, incluant la cuisinière, réfrigérateur et laveuse-sécheuse.

«L’emplacement des pièces est certes notre plus grande réussite. Nous avons réussi à mettre à l’intérieur de cette petite unité de 320 pieds carrés une cuisine standard offrant beaucoup de rangement. L’aire ouverte entre la cuisine et le salon nous permet de maximiser l’espace disponible. Les seules pièces fermées qu’on retrouve (chambre à coucher et salle de bain) se retrouvent aux extrémités de la maison», de laisser entendre M. Sauvé.

L’entreprise se sert également de conteneurs de 9,6 pieds de haut plutôt que de conteneurs standard de 8 pieds, ce qui lui permet d’insérer dans le plancher tout ce qui est lié à la plomberie, l’électricité et le chauffage faisant en sorte qu’il n’y a rien de visible. Une petite salle mécanique se trouve aussi à l’extérieur de l’espace habitable pour le rangement du chauffe-eau et de l’échangeur d’air, entre autres.

L’extérieur est isolé à l’uréthane de soya ce qui permet de laisser exposer le métal à l’intérieur de celle-ci. Une fois peint, le métal se marie très bien avec le bois, la céramique et les autres caractéristiques de l’unité.

M. Sauvé assure qu’elle est également facile à chauffer alors qu’elle bénéficie de l’effet du métal qui permet de garder la chaleur à l’intérieur de celle-ci. «La consommation énergétique se situe à 8000 BTU pour chauffer et climatiser, ce qui représente peu pour un tel espace intérieur.»

En plus de l’accès par la porte d’entrée à l’avant de la maison, les grandes portes originales du conteneur ont été maintenues pouvant servir de sortie de secours et pour faire entrer ou sortir de plus grands appareils ou ameublement par exemple.

Solidité

Il va sans dire que ce qui motive les promoteurs à utiliser le conteneur à la base de leur minimaison, c’est sa solidité. «Le conteneur est pourvu de tiges d’acier ce qui le rend très solide. Nous pouvons ainsi ajouter de nouvelles sections ce qui nous donne plein de possibilités pour concevoir des unités double, triple et quadruple à moindre coût», souligne M. Sauvé.

«En tant que constructeur, il est aussi avantageux d’utiliser le conteneur. Il est facile à manipuler en usine et à transporter chez le client une fois transformée en minimaison. Il ne reste plus ensuite qu’à l’installer sur des pieux, une dalle de béton ou encore un sous-sol traditionnel», assure-t-il.

Clientèle visée

Les personnes seules, les jeunes couples à la recherche de leur première maison ou une alternative à un condo, les retraités souhaitant réduire les coûts associés à une plus grande demeure et pouvant ainsi se permettre de profiter d’encore plus de loisirs et de liberté, figurent parmi la clientèle visée de l’entreprise qui prévoit proposer ses unités dans les réserves fauniques de même que pour les communautés autochtones.

«Nous venons également de signer une entente de partenariat avec le Salon Expo Habitat du Centre-du-Québec, se déroulant du 15 au 18 mars 2018 à Drummondville, où nous pourrons exposer l’une de nos habitations au sein d’un espace écoresponsable», laisse entendre M. Sauvé.

Portes ouvertes

La minimaison offre un espace de vie surprenant.
La cuisine standard offerte dans la minimaison attire tout de suite les regards.

Les personnes intéressées à visiter la maison modèle construite par Maisons Conteneur Highcube n’ont qu’à se rendre au 116, route 165 à Sainte-Sophie-d’Halifax, lors des journées portes ouvertes qui se tiendront du vendredi 1er décembre au dimanche 3 décembre. Il est également possible de consulter le site Internet à l’adresse https://maisonsconteneurhighcube.com

 

Partager cet article

5
Poster un Commentaire

avatar
4 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
Sharon Raelian ShantiStephanie PaquetteJasmin ChangSuavemente SauveSonia Bédard Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Sonia Bédard
Invité
Sonia Bédard

Est-il possible d’avoir les heures des journées portes ouvertes svp?

Suavemente Sauve
Invité
Suavemente Sauve

Sonia : Demain vendredi, entre 10h00 et 19h00 / Samedi et dimanche, entre 11h00 et 16h00 merci

Jasmin Chang
Invité
Jasmin Chang

looks very good!

Stephanie Paquette
Invité
Stephanie Paquette

Bravo pour ce beau projet, je vous souhaite bien du succès. Innovateur à souhait 🙂

Sharon Raelian Shanti
Invité
Sharon Raelian Shanti

Wow!!