Survol de quelques-uns des meilleurs hockeyeurs de la région

Survol de quelques-uns des meilleurs hockeyeurs de la région
Membre du Temple de la renommée du hockey

Bien que peu nombreux, de solides joueurs de la région ont su se démarquer dans l’univers du hockey au cours des dernières décennies.

Pour arriver à déterminer ce palmarès, la longévité de la carrière, les conquêtes, la production offensive et le fait d’être repêché dans la Ligue nationale de hockey ont été les principaux éléments pris en considération.

#1 Gilbert Perreault

Au cours de sa carrière de 17 saisons dans la LNH (1970 à 1987), toutes avec les Sabres de Buffalo, Perreault s’est hissé au rang de grandes vedettes dans l’histoire de la LNH avec 1326 points, dont 512 buts, en 1191 parties. Cet impressionnant total le place au 33e rang de tous les temps. Intronisé au Temple de la renommée lors de la saison 1990-1991, Perreault a mis la main sur la Coupe Canada en 1976 (huit points en sept parties), ce qui constitue la plus grande conquête de sa carrière. Membre de la fameuse French connection en compagnie de Rick Martin et de René Robert, Perreault n’aura malheureusement jamais eu la chance de soulever la Coupe Stanley avec les Sabres. Il demeure à ce jour le meilleur joueur de l’histoire de cette concession.

#2 Don Marcotte

Au cours de sa carrière de 15 saisons dans les rangs professionnels (de 1968 à 1982), toutes passées dans l’organisation des Bruins de Boston, l’ailier gauche natif d’Asbestos a participé à deux conquêtes de la Coupe Stanley (1970 et 1972) ainsi qu’à une autre de la Coupe Calder (1969). Il est le seul joueur de la région à voir son nom gravé sur la Coupe Stanley. En 868 parties dans la LNH, Marcotte a accumulé 484 points. Sa meilleure saison fut celle de 1974-1975 alors qu’il a amassé 64 points, dont 31 buts. Il est aujourd’hui âgé de 70 ans.

#3 Phillip Danault

En compagnie de Gilbert Perreault, Phillip Danault est le seul autre joueur de la région à avoir été sélectionné au premier tour d’un repêchage de la LNH (26e en 2011). L’actuel joueur de centre du Canadien de Montréal est également l’un des rares à avoir défendu les couleurs du Canada au Championnat du monde des moins de 20 ans. Danault a également été champion du tournoi Ivan Hlinka et capitaine des Tigres pendant deux saisons et demie lors de son parcours dans les rangs juniors. Il a déjà 144 parties dans la LNH à son actif.

#4 Jean Hamel

Choix de troisième tour des Blues de St-Louis en 1972, Hamel a connu une longue carrière de 699 rencontres dans la LNH avec les Blues, les Red Wings de Détroit, les Nordiques de Québec et le Canadien de Montréal. Défenseur à caractère plus défensif, Hamel a pu engranger 121 points lors de ses 12 saisons. Il a également été entraîneur-chef dans la LHJMQ durant son après-carrière avec les Voltigeurs de Drummondville puis les Tigres de Victoriaville. 

#5 Gilles Hamel

Le frère de Jean Hamel, Gilles, a aussi connu une belle carrière dans la LNH. Repêché en quatrième ronde par les Sabres de Buffalo en 1979, il a disputé 519 rencontres avec les Sabres, les Kings de Los Angeles et les Jets de Winnipeg. Cet ailier droit d’Asbestos a amassé 274 points lors de cette période avant de terminer sa carrière à Caen, en France.  

#6 Sean McKenna

Un autre patineur natif d’Asbestos qui se faufile parmi les meilleurs hockeyeurs de la région. Choix de troisième tour des Sabres de Buffalo en 1980, McKenna, un ailier droit, a disputé 414 rencontres dans la LNH, récoltant 162 points. Il a également remporté la Coupe Calder avec les Americans de Rochester en 1983 (LAH). En plus des Sabres, McKenna a porté les couleurs des Kings de Los Angeles et des Maple Leafs de Toronto.  

#7 Réal Lemieux

Jamais repêché, celui qui est né à Victoriaville en 1945 a su gravir les échelons un à un pour atteindre la LNH lors de la saison 1966-1967, disputant une seule rencontre avec les Red Wings de Détroit. Ce fut la première de ses 456 parties disputées avec les Kings de Los Angeles, les Rangers de New York et les Sabres de Buffalo. Au final, cet ailier droit aura récolté 155 points au cours de sa carrière de huit saisons. Lemieux est décédé en 1975. Il n’était âgé que de 30 ans.

#8 Daniel Lecours

Jamais repêché dans la LNH, le Princevillois Daniel Lecours a tout de même connu une prolifique carrière avec les Admirals de Milwaukee dans la Ligue internationale de hockey (LIH) de 1975 à 1987. En 554 matchs, le petit ailier gauche de 5’06’’ et 165 livres a produit un impressionnant total de 642 points. Ce total aurait d’ailleurs pu être encore plus élevé s’il n’avait pas disputé que deux parties en 1979-1980 en plus de rater l’entièreté de la saison 1984-1985. Il demeure à ce jour le 23e meilleur pointeur de l’histoire de la LIH.

#9 Gaëtan Boucher

S’exilant en Suisse en 1976, le Princevillois passera les 24 années suivantes à jouer dans les circuits professionnels du pays helvète, occupant même le rôle de joueur-entraîneur pendant quatre saisons. Ayant obtenu la nationalité suisse en 1985, Boucher a défendu les couleurs de ce pays sur la scène internationale lors de deux Championnats du monde et des Jeux olympiques de 1988 à Calgary. Boucher est décédé à l’âge de 60 ans en 2016.  

#10 Philippe Derouville

En compagnie de Philippe Danault, ce gardien victoriavillois est le seul à avoir participé au Championnat du monde des moins de 20 ans pour le Canada (une partie jouée), ramenant la médaille d’or. Repêché au cinquième tour en 1992 par les Penguins de Pittsburgh, Derouville a eu la chance de disputer une partie avec ceux-ci. Il a par la suite roulé sa bosse dans plusieurs circuits professionnels à travers le monde (Italie, Allemagne, Suède, Slovénie, Grande-Bretagne et Irlande) avant de se retirer en 2008.

Mentions honorables

D’autres hockeyeurs de haut niveau ont également fait la fierté de Victoriaville et sa région au repêchage de la LNH ou dans les rangs professionnels.

Louis Bernard : choix de 4e tour des Canadiens de Montréal en 1992

Antoine Bibeau : choix de 7e tour des Maple Leafs de Toronto et champion de la LHJMQ avec les Foreurs de Val-d’Or

René Breton : choix de 5e tour des Islanders de New York en 1982

Mathieu Brunelle : choix de 7e tour des Flyers de Philadelphie en 2002

Jocktan Chainey : choix de 7e tour des Devils du New Jersey en 2017

Connie Dion : 38 parties dans la LNH avec les Red Wings de Détroit

Éric Fortier : champion de la Coupe Magnus en France

Hubert Labrie : champion de la Coupe Calder (LAH) et de la Coupe du Président (LHJMQ)

Éric Lavigne : choix de 2e tour des Capitals de Washington en 1991, une partie avec les Kings de Los Angeles

Gerry Lecompte : choix de 9e tour des Rangers de New York en 1971

Jean-Philippe Levasseur : choix de 7e tour des Ducks d’Anaheim en 2005

Jean-François Nault : choix de 7e tour des Nordiques de Québec en 1986

Francis Ouellette : il a connu carrière une dizaine d’années dans les rangs professionnels nord-américains. Ce gardien a notamment été invité au premier match des étoiles de la ECHL. 

Samuel St-Pierre : choix de 7e tour du Lightning de Tampa Bay en 1997

Note : Le légendaire Jean Béliveau est né à Trois-Rivières. C’est pour cette raison qu’il ne figure pas dans ce palmarès. Il a toutefois grandi à Victoriaville et commencé à jouer au hockey dans la région avant de devenir une étoile à Québec. Il a ensuite connu une glorieuse carrière avec le Tricolore. Un aréna (pavillon Jean-Béliveau) porte son nom à Victoriaville. René Corbet (gagnant de la Coupe Stanley avec l’Avalanche du Colorado) serait quant à lui né à Saint-Hyacinthe plutôt qu’à Victoriaville. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires