Des infos pour guider les nouveaux arrivants

Par heleneruel
Des infos pour guider les nouveaux arrivants
La Table en immigration de Victoriaville et sa région réunit une vingtaine de personnes provenant de diverses organisations.

L’accès aux informations peut constituer une clé pour attirer, intégrer et retenir les nouveaux arrivants dans la région, tant le résident arrivant de Montréal que l’immigrant provenant d’un autre pays. En est convaincu, Patrick Paulin, conseiller municipal et président de la Table en immigration de Victoriaville et sa région (TIVER).

En présence des 21 membres de la Table, il a animé l’activité de lancement d’outils d’information à l’intention des nouveaux arrivants et des employeurs susceptibles de les recruter.

«Il y a pléthore de programmes et de mesures de soutien pour les employeurs, a répondu M. Paulin, mais les entrepreneurs ne sont pas au courant.»

C’est avec ce préalable que la Table a produit un Guide du nouvel arrivant de Victoriaville et sa région ainsi qu’un feuillet recensant les services d’intégration sociale et professionnelle qu’offrent le Comité d’accueil international des Bois-Francs (CAIBF) et Accès Travail. Ce deuxième document, qui tient en une page, a été traduit en anglais, en espagnol et en arabe, a précisé Farida Zénati, du CAIBF.

Le Guide, comportant une quarantaine de pages, condense une série d’informations utiles à celui ou celle qui s’installe quelque part sur le territoire de la MRC d’Arthabaska. Le répertoire comporte numéros de téléphone et liens vers des institutions, établissements et organismes dispensant des services, qu’il s’agisse d’éducation, de santé, de finances, d’aide à la recherche d’emploi, etc.

Chargée de projet à la MRC d’Arthabaska, Patricia Normand a expliqué que la Table n’avait pas réinventé la roue, un tel guide ayant été déjà été produit en 2012. «On est parti de ce guide pour en faire une version 2.0 plus colorée, plus invitante, avec des informations justes et appropriées», a dit Mme Normand.

Et justement parce qu’on veut garder le document bien à jour, on ne le trouvera en version électronique que sur le site Internet de la MRC d’Arthabaska (http://bit.ly/2twYVTg); il sera ainsi plus facile d’y ajouter ou d’y retrancher des informations.

Marie-Ève Desnoyers, coordonnatrice du pont de service d’Accès Travail à Victoriaville, a rappelé que la Table en immigration de Victoriaville et sa région s’était créée il y a deux ans à la suite d’une restructuration au ministère de l’Immigration.

Autour de cette Table, se rencontrent, au moins quatre fois par année, des gens de 21 organisations du réseau de la santé et des services sociaux, des établissements d’enseignement, des milieux économique et communautaire et du monde politique local.

Ces nouveaux outils d’information en main, restera aux gens de la Table à trouver les moyens de les diffuser et de les faire connaître dans la communauté. Ce travail de mobilisation démontre que Victoriaville et sa région est un milieu «accueillant, innovant et inclusif», a conclu son président.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires