Les critères d’une bonne vitre d’auto

Par kimsimard
Les critères d’une bonne vitre d’auto

Dans les pièces maîtresses d’une voiture, celles qui sont primordiales pour la sécurité des usagers, on retrouve le bon vieux pare-brise. Pourtant, qui ici n’a jamais pris à la légère une fissure dans sa vitre d’auto? Parce que ce sont de petits bris qu’on juge sans gravité – par exemple lorsqu’un camion projette un caillou sur le pare-brise et qu’une petite craquelure apparaît – on repousse souvent ces réparations. On se dit que cela n’affecte pas réellement la conduite de l’automobile et donc, que tous sont en sécurité dans l’habitacle… Or, ce n’est pas le cas! Une vitre fissurée ou craquelée présente un risque important pour votre sécurité, ne serait-ce que parce qu’elle risque de rendre votre conduite plus dangereuse en affectant votre visibilité.

 

Les normes DOT et OEM

Le pare-brise joue un rôle essentiel dans la sécurité de votre voiture en augmentant sa résistance. C’est lui qui, en cas d’impact, permet de garder les passagers à l’intérieur de l’habitacle; de plus, dans le cas où la voiture ferait des tonneaux, il empêche le toit de s’enfoncer. Sachez aussi que le pare-brise joue un rôle clé lors du déploiement de votre coussin gonflable, dans le cas d’un impact frontal par exemple. Au Québec, plusieurs normes régissent le pare-brise des véhicules; entre autres, l’article 265 du code de la sécurité routière stipule que le champ de vision du conducteur ne doit jamais être obstrué par un éclat ou une fissure, sous peine de recevoir une amende.

Les normes DOT et OEM sont des certifications qui permettent de reconnaître les vitres ayant réussi les tests de rétention frontale. La norme OEM est plus exigeante que la norme DOT, puisqu’elle exige 100% de rétention plutôt que 80%, et constitue ainsi le plus haut standard sur le marché. Les vitres ne possédant pas ces certifications ont parfois des épaisseurs, des formes et une tolérance moindres, ce qui peut causer des infiltrations d’eau et un bruit de vent, entre autres choses.

Réparer ou remplacer votre pare-brise?

Lorsque c’est possible, le garagiste préconisera certainement la réparation plutôt que le remplacement de votre vitre d’auto. Cela dépendra toujours du bris en question, c’est-à-dire de la profondeur et des dimensions de la fissure, ainsi que de l’endroit où elle se situe sur la vitre. Dans le cas où une réparation est possible, de la résine sera injectée dans la craquelure pour l’aider à se résorber et afin de redonner à la vitre une résistance et une transparence optimales.

Si la fissure est trop grosse ou si elle fragilise votre pare-brise, alors le spécialiste vous suggérera probablement de remplacer la vitre. Dans ce cas, il convient de privilégier un pare-brise qui respecte les normes DOT et OEM mentionnées ci-dessus, afin d’obtenir un produit de qualité et sécuritaire. Pour que la vitre soit bien maintenue, la vitre devra être collée à l’aide d’un enduit. Notez que les vitres latérales et arrière de votre voiture ne peuvent être réparées et seront donc automatiquement changées.

 

 

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des