La fresque Diff-Art a trouvé un toit

La fresque Diff-Art a trouvé un toit
Une partie des gens impliqués dans le projet Diff-Art : Serge Leclerc

Depuis quelques jours, la fresque réalisée par quatre artistes dans le cadre du projet Diff-Art a trouvé un toit au local de l’Association des traumatisés crâniens de Victoriaville.

Un an après le début du projet, l’œuvre s’est finalement posée dans un endroit où elle sera bien appréciée. En surplus, une des artistes qui y a participé, Chantale Richer, fréquente les lieux régulièrement, ce qui lui permettra d’en profiter à plein.

Initialement, Diff-Art a permis de réunir quatre artistes provenant de milieux différents : Nancy Rousseau, Claude Chayer, Jason Grenier (autiste) et Chantale Richer (traumatisée crânienne). Il se voulait un moyen de rassembler des artistes à travailler en équipe, malgré leurs différences, mais aussi à sensibiliser la population à cette différence.

Éric Sévellec du Réseau autonomie santé, initiateur du projet, est aussi satisfait de la conclusion de ce projet. C’est lui qui a tenu à faire un dévoilement officiel de l’œuvre en compagnie du parrain du projet, André Bellavance (à titre personnel à l’époque puisqu’il n’était plus député et pas encore maire) et de Danielle Croteau de la Ville de Victoriaville (qui a participé financièrement).

Le parrain a tenu à mentionner le travail d’Éric qui «vient nous donner une compréhension de ce que vivent les gens différents». Il a suivi de près tout le processus, ce qui lui fait dire qu’il n’y a pas de limites à ce qu’on peut faire quand on a la détermination. «Suffit parfois de le faire autrement.»

Le projet Diff-Art aura été, pour tous les gens impliqués, une belle aventure humaine en premier lieu qui a donné naissance à une œuvre lumineuse remplie de clins d’œil à Victoriaville.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des