Un premier récit illustré signé Mélodie Vachon Boucher

LITTÉRATURE. Dans Les trois carrés de chocolat, Mélodie Vachon Boucher livre une première oeuvre à la fois déstabilisante et sensible : l’histoire d’une victime de viols qui tente de retrouver une intimité brisée.

Dans ce récit illustré, semblable à un journal, les illustrations appuient un texte touchant et rempli de vérité. Victimes de plusieurs viols, d’histoires qui ont brisé quelque chose en elle, la narratrice se raconte à travers des brefs, mais marquants, moments de sa vie.

Allant droit à l’essentiel, sans faire un règlement de compte à l’endroit des agresseurs, l’auteure se concentre sur les sentiments ressentis par le personnage, sur ses blessures, sur sa résilience et sur sa guérison qui se fera avec trois carrés de chocolat.

Un mot sur l’auteure

En plus de publier des oeuvres d’auteurs établis, Mécanique générale (http://editionsmecaniquegenerale.com) s’est donnée comme mission d’éditer des jeunes auteurs, des nouveaux talents. «Mélodie Vachon Boucher commence tout juste son incursion dans la bande dessinée et c’est avec joie que nous publions ce premier livre d’une auteure à surveiller.»

Mélodie Vachon Boucher est née à Princeville en 1982. Très vite, elle s’est précipitée vers les crayons, les livres et les grandes villes. Elle est doublement diplômée de l’Université Concordia où elle a étudié les beaux-arts, le design et la sociologie.

En 2012, la bourse Dora and Avi Morrow Fellowship for Excellent Achievement in Arts lui a permis d’écrire et de publier son premier livre, Le meilleur a été découvert loin d’ici.

Elle court à tâtons entre le dessin, la photographie, l’enseignement et la joaillerie, mais, depuis sa rencontre avec la bande dessinée, ses pas sont de plus en plus légers. Son premier récit illustré (88 pages) est disponible en librairie au coût de 11.95 $.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des