Par respect et en la mémoire de Christiane Vadnais !

Une femme a été littérallement mutilée et dévorée par un pitbull à Pointe-aux-Trembles et elle en est morte. Une mort évitable s’est produite. Si vous préférez, cette mort n’aurait jamais du avoir eu lieu. Pour ma part, Chistiane Vadnais, cette femme de 55 ans qui a perdu la vie, aurait pu être ma soeur, ma cousine ou même ma blonde. Vous comprenez ! Maintenant, imaginons un instant ce que peut bien ressentir la fille de la victime.

Allors mesdames et messieurs les pro-pitbulls, arrêtez de jouer à l’autruche ou pire de minimiser cette tragédie de Pointe-aux-Trembles et même de la cacher. Arrêter de nous dire que ce n’est pas l’exception qui confirme la règle. Que votre pitbull à vous est une vraie soie, un gentil toutou etc.

Et c’est sans compter ces centaines d’humains -dont plusieurs enfants-qui ont été attaqués, défigurés, mutilés par des pitbulls ces 10 dernières années seulement au Canada. Des humains anéantis physiquement et moralement et marqués par des séquelles pour le reste de leur vie.

Alors de grâce chers pro-pitbulls, soyons pro-humains d’abord et avant tout. Plusieurs d’entre vous se sont comportés avec négligence en refusant de mettre une muselière sur la mâchoire de leur pitbull. En le laissant détaché et libre comme l’air, ou pire, certains d’entre vous en ont fait volontairement un chien de combat sans en aviser personne. Résultat: certains pitbulls sont devenus de véritable armes à feu sur quatre pattes. Mais malheureusement le degré de dangerosité est présent chez tous les pitbulls.

Même attaché à son maître un pitbull peut attaquer un passant qui marche sur un trottoir. Les mesures sécuritaires ou préventives auprès des pitbulls ne seront jamais suffisantes. L’instinct de ce chien en est un agressif, instable et imprévisible. Un danger constant pour la population. Il faut le bannir, surtout de nos villes, pour la sécurité de tous et chacun.

Évitons la perte de d’autres vies humaines. Par respect pour la mémoire de Christiane Vadnais, soyons pro-humains.

Yvan Giguère,

Saguenay

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des