Un concert pour fêter la restauration de l’orgue

Photo de Manon Toupin
Par Manon Toupin

MUSIQUE. C’est l’organiste de renom, Jean-Willy Kunz, qui aura la chance d’inaugurer l’orgue de l’église Saint-Paul-Apôtre de Chestervile, qui vient d’être restauré.

Le concert aura lieu le 4 juin à 14 h à l’église de l’endroit et est organisé par les Amis de l’orgue des Bois-Francs en collaboration avec le Concours international d’orgue du Canada. L’orgue et son lieu est le titre de ce concert.

Le concertiste et docteur en interprétation à l’orgue de l’Université McGill, qui est aussi organiste en résidence de l’Orchestre symphonique de Montréal, proposera un programme en deux parties. Pour cinq pièces, il sera accompagné du baryton Antoine Gervais. Il interprètera des œuvres de la période baroque en première partie puis de la période romantique. «Dont une pièce qui a été jouée lors de l’inauguration de l’orgue en 1901», souligne Martin Yelle, des Amis de l’orgue des Bois-Francs.

Il s’agit donc d’une occasion de venir entendre cet instrument s’animer sous les doigts habiles de Kunz, dans les meilleures conditions possible.

Des travaux de «relevage» de 60 000 $ (70% du Conseil du patrimoine religieux du Québec et 30% de dons locaux), effectués par le facteur d’orgue Fernand Létourneau de Saint-Hyacinthe, ont permis d’enlever tous les tuyaux, de les nettoyer et de faire le tour de toute la mécanique et des composantes de l’instrument de marque Casavant qui date de 1901. Ils se sont étalés sur une période d’environ trois mois.

L’orgue compte 20 jeux, 1163 tuyaux répartis sur 2 claviers et un pédalier de 3 jeux de 16 pieds.

La caractéristique de l’instrument est qu’il n’a subi aucune transformation au fil des ans et garde donc sa sonorité d’antan. En façade, les tuyaux ont été peints à la main et sont décorés de feuilles d’or. La console est faite d’acajou et les claviers d’ivoire et d’ébène. Cet orgue est d’ailleurs reconnu comme instrument patrimonial par le Conseil du patrimoine religieux du Québec.

Les billets, au coût de 20 $, sont en vente dans tous les presbytères de Victoriaville, à la municipalité de Chesterville et auprès de ses marguilliers. Ils sont aussi disponibles sur le site du Concours international d’orgue du Canada. Infos : 819 357-2376.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des