Un grand artiste s’en est allé

Un grand artiste s’en est allé
Raymond Girouard (Photo gracieuseté)

DÉCÈS. À la suite d’une maladie, Raymond Girouard est décédé à l’âge de 84 ans. Il était, à son époque, un entraîneur et un dirigeant de chorale hors pair et il s’y donnait de plein cœur. Tous ceux et celles qui ont eu l’occasion de l’accompagner dans ses différentes chorales l’ont grandement apprécié. Sa voix puissante de ténor en a émerveillé plusieurs.

Il a toujours été un fervent animateur de chorale et il en a dirigé plusieurs. Sa dernière réalisation a été une chorale, d’une quarantaine de voix, formée d’hommes et de femmes retraitées connue sous le nom Au fil des ans. Cette chorale a offert de nombreux concerts sur la scène locale.

Issu d’une famille modeste, Raymond Girouard a fait ses études primaires et secondaires au Collège Saint-Joseph d’Arthabaska, alors dirigé par les Frères des Écoles Chrétiennes. Jeune adolescent, il était un bon élève et un bon sportif. Il déployait toujours ses talents athlétiques avec beaucoup d’énergie.

Il a toutefois rapidement bifurqué vers la musique et le chant. Il a été un émule du Frère Bernard avec lequel il a fait ses premiers pas et ses classes. Tout au cours de sa vie, il a manifesté un grand attachement au chant choral pour lequel il a grandement contribué par l’entraînement et la formation de plusieurs chorales. Son plus grand succès aura été sans doute la formation d’une chorale de 120 voix nommée Les pèlerins de la Vierge dans l’interprétation de l’Oratorio Maria Gloria d’Arthur Charlebois. Comme maître-chantre, il a aussi marqué les communautés chrétiennes de Saint-Christophe et de Sainte-Victoire durant une quarantaine d’années.

Père de trois enfants, il a gagné sa vie comme comptable au sein de l’industrie du meuble. Sur la scène culturelle, il a fait rayonner la région par l’art vocal, dans la lignée des Ulric Allaire, Lucien Daveluy et plusieurs autres.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des