Un incendie ravage une résidence à Saint-Samuel

Photo de Claude Thibodeau
Par Claude Thibodeau

FAITS DIVERS. Un incendie d’origine accidentelle a ravagé, mardi midi, une résidence située au 160, rue de l’Église, en plein cœur du village de Saint-Samuel. On estime qu’il s’agit d’une perte totale, des pertes évaluées à 95 000 $.

Les pompiers du Service de sécurité incendie de la Régie de Bulstrode (Sainte-Eulalie) ont reçu l’appel vers 12 h 30. «Le propriétaire avait quitté sa résidence environ 15 minutes avant que l’incendie n’éclate. C’est un voisin, en apercevant la fumée, qui a donné l’alerte», a indiqué le directeur du Service de sécurité incendie, Sylvain Beaumier.

À l’arrivée des sapeurs, les signes d’incendie n’étaient pas très évidents. «Un peu de fumée s’échappait d’une fenêtre du sous-sol. Mais le feu couvait et il a réussi à se faufiler par les murs jusqu’au toit», a précisé le chef Beaumier.

Les pompiers ont pénétré dans la résidence, réussissant à atteindre le foyer d’incendie au sous-sol et à l’éteindre. En présence de cette maison isolée avec de la ripe, les sapeurs ont dû effectuer plusieurs ouvertures dans les murs et au toit pour s’assurer d’une extinction complète.

Quelques heures ont été nécessaires pour maîtriser la situation.

Une quinzaine de pompiers de la Régie de Bulstrode ont répondu à l’appel, supportés, en entraide, par six pompiers de Saint-Wenceslas qui ont aussi participé au transport d’eau avec un camion-citerne.

L’incendie serait d’origine électrique. «Le feu a pris naissance dans le secteur du panneau électrique au sous-sol. On y retrouve beaucoup de filage. Tout semble indiquer qu’il s’agit de la cause du sinistre. Aucun autre élément n’explique l’origine de l’incendie», a fait savoir Sylvain Beaumier.

Personne n’a été blessé lors de l’intervention. Mais les deux chats et le chien qui se trouvaient dans la maison n’ont pas survécu.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des