Déjà un mois sous le soleil de la Floride

Déjà un mois sous le soleil de la Floride

Nicolas Babineau lors d'une performance à Epcot. Il est le deuxième à partir de la gauche. (Photo gracieuseté)

MUSIQUE. Cela fait déjà un mois que Nicolas Babineau et ses collègues musiciens sont à Epcot Center (Walt Disney World) à Orlando. Une expérience enrichissante pour le jeune homme de Saint-Rosaire qui durera encore jusqu’au 15 avril.

En entrevue téléphonique, un peu avant de partir pour le boulot, Nicolas a expliqué qu’il avait déjà un mois de représentations de complété. «Nous avons un nouveau public à conquérir six fois par jour», a-t-il indiqué d’entrée de jeu. Ainsi, cinq jours par semaine, à raison de six représentations par journée, le groupe issu de TradNation, dont Nicolas fait partie, s’exécute sur scène en présentant de la musique traditionnelle pour les visiteurs du pavillon du Canada.

«Des fois, le public est un peu plus endormi et t’as l’impression que tu fais moins bien ton job. Ensuite, quand tu vas leur parler, tu t’aperçois qu’ils ont bien aimé la musique», a-t-il remarqué.

De cette expérience, Nicolas apprécie particulièrement de rencontrer d’autres francophones provenant du Canada ou des États-Unis. «Ils viennent nous partager des souvenirs de la culture francophone», ajoute-t-il. Par exemple, il a pu jaser avec un homme originaire de Plessisville qui a habité presque toute sa vie à Boston. «Il racontait ses souvenirs des «partys» de musique traditionnelle quand il était jeune», précise-t-il.

Actuellement, les musiciens (Nicolas est accompagné de Dana Whittle, Pierre Chartrand, Claude Méthé et Denise Levac) ont développé deux «sets» de musique différents de 20 minutes ce qui leur permet d’alterner d’un spectacle à l’autre. Ils sont à en élaborer un troisième, question d’offrir des pièces différentes à ceux qui reviennent les entendre dans la même journée.

Nicolas a donc l’occasion de jouer du violon dans un environnement tout particulier qui l’amène à côtoyer de grands personnages. D’ailleurs, il raconte qu’il est parvenu à faire danser Mickey Mouse…

Actuellement la température est agréable en Floride et Nicolas apprécie le fait qu’il ne fait pas encore trop chaud. À cette période de l’année, les visiteurs du centre sont majoritairement des Floridiens et plus les beaux jours reviennent, plus les gens d’ailleurs convergeront vers Epcot. Même les parents de Nicolas se préparent à lui rendre visite. C’est avec eux qu’il prendra vraiment le temps de visiter les installations de Disney puisqu’il n’a pas eu beaucoup d’occasions de le faire jusqu’à maintenant.

Une expérience de trois mois

Si au départ TradNation espérait s’installer à demeure pour une année complète, le groupe a appris la semaine dernière que le contrat ne sera finalement que de trois mois. Les musiciens seront donc sur place jusqu’au 15 avril.

Nicolas a bien l’intention de profiter à plein de cette expérience qui s’offre à lui. Et au retour, il ne s’ennuiera pas. «J’ai plein de projets et je vais continuer avec les groupes dont je fais partie. J’aurais aimé continuer plus longtemps et je suis déçu pour les musiciens qui devaient prendre la relève et ne pourront le faire. Je serai content de ce que j’aurai accompli ici et je vais passer à autre chose», termine-t-il.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des