André Pelchat raconte Les années dangereuses

André Pelchat raconte Les années dangereuses
André Pelchat présente son livre qui relate l'histoire du Québec entre 1760 et 1805. (Photo TC Media - Manon Toupin)

HISTOIRE. André Pelchat vient de publier, aux Éditions GID, un livre d’histoire intitulé Les années dangereuses : le Québec à l’âge des Révolutions (1760-1805).

C’est le résultat de plusieurs années de recherches qu’il présente dans cet ouvrage qui traite d’une période de l’histoire québécoise, «peu connue et négligée», comme il le dit lui-même.

Les décennies choisies sont celles où la colonie se voit bouleversée autant politiquement, économiquement, socialement que culturellement. «C’est le moment où les Canadiens vont devoir se faire à l’idée qu’ils ne sont plus des sujets français», explique-t-il lors d’une rencontre avec les médias, tenue mardi à la Télévision communautaire des Bois-Francs.

Dans ce livre d’histoire, le lecteur verra passer plusieurs personnages connus, dont, par exemple, Benjamin Franklin. «Il y a aussi des négligés comme le sieur de Pélissier, le directeur des Forges du St-Maurice ou Clément Gosselin, militant pour les Américains», ajoute-t-il.

Les années dangereuses relate bien ce pan de l’histoire canadienne et d’adresse à ceux qui s’intéressent justement à l’histoire. «C’est le survol d’une période à vulgariser qui plaira aussi aux étudiants», ajoute l’auteur.

Il aura mis une année, à temps partiel, pour écrire les 255 pages du livre, dont le manuscrit a été accepté en deux semaines. «Des faits vont étonner les lecteurs. Par exemple, le livre s’ouvre sur l’exécution d’un espion après un procès de 14 heures», annonce-t-il.

Bachelier en histoire, le Plessisvillois d’origine a été enseignant et œuvre maintenant dans le domaine des médias et travaille comme guide accompagnateur de touristes. L’histoire et la transmission de celle-ci continuent d’être des passions pour lui et son ouvrage le démontre bien.

Le livre est disponible en librairie depuis quelques jours et pour André Pelchat, il s’agit d’une seconde publication. Il avait, en 2006, publié Histoires à dormir debout, un livre inspiré des recherches faites pour une série d’émissions diffusées à la TVCBF.

L’écrivain a encore plein d’idées pour une prochaine publication, mais il ne s’avance pas pour le moment. «Si je choisis une idée, c’est dire que je devrai laisser les autres de côté», a-t-il terminé en riant.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des