Une pièce de théâtre qui fait du chemin

Par claudiafortier
Une pièce de théâtre qui fait du chemin
Bruno Lacroix a décidé en 2012 de se remettre à l'écriture et

THÉÂTRE. Un auteur de théâtre de Thetford Mines, Bruno Lacroix, a la chance, depuis 2013, de voir l’une de ses pièces être jouée par plusieurs troupes en Europe et au Québec.

La comédie intitulée «Haut vol» a été écrite par ce dernier en 2012. Après l’avoir envoyée à plusieurs théâtres par l’entremise de Facebook, elle a été jouée pour la première fois en Suisse en 2013. Elle a par la suite été jouée à Québec où l’auteur a pu constater de lui-même le fruit de son travail.

«Quand je suis allée la voir à Québec, il y avait 200 personnes dans la salle et elle a très bien été reçue. C’est vraiment spécial comme sentiment et de se dire : c’est moi qui a écrit ça! Il y a des lignes où les gens riaient, mais quand je les avais écrites, mon intention n’était pas qu’elles fassent rire. C’est le comédien qui la jouait comme ça», raconte M. Lacroix.

Selon lui, assister en personne à une représentation est très formateur. «Cela permet de s’améliorer, de voir les qualités et les défauts de la pièce», soutient-il.

Bruno Lacroix a commencé à écrire des pièces de théâtre à l’époque de l’université où deux de ses productions avaient été jouées. Par la suite, il a laissé ce loisir pendant 30 ans avant de s’y remettre en 2012. «J’ai joué dans une pièce à Saint-Pierre-Baptiste et c’est comme cela que la piqure de l’écriture m’est revenue. Depuis ce temps, j’en ai écrit six ou sept, dont trois en collaboration avec d’autres auteurs», a précisé celui qui occupe un emploi qui lui permet de travailler de la maison.

Représentations à venir

«Haut vol» est l’histoire d’un homme d’affaires sur le bord de la faillite. «Il a élaboré un plan pour essayer de frauder les assurances avec les bijoux de sa femme. Il engage un comédien qui bégaye, mais rien ne va comme prévu et c’est le bordel. C’est une comédie loufoque qui s’inspire du Vaudeville et du burlesque», mentionne M. Lacroix.

La pièce a récemment été présentée en France, par trois troupes, dont l’une d’elles la jouant à 19 reprises à différents endroits. Elle sera aussi présentée par la troupe Quapla, les 6 et 7 février, au Carré 150 à Victoriaville.

Enfin, une nouvelle production de Bruno Lacroix, intitulée «Nuit blanche en traversin» et écrite en collaboration avec François-Xavier Torre, sera jouée au mois d’août au Théâtre du vieux couvent à Saint-Frédéric.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des