La nouvelle Ville de Daveluyville naîtra le 1er janvier

MUNICIPAL. C’est officiel! Québec autorise le regroupement des municipalités de Daveluyville et de Sainte-Anne-du-Sault, regroupement qui entrera en vigueur le 1er janvier.

Antoine Tardif, l’actuel maire de Daveluyville en poste jusqu’au 31 décembre, en a fait l’annonce, dimanche matin, à l’occasion du traditionnel brunch des trois maires (Daveluyville, Sainte-Anne-du-Sault, Maddington).

Les citoyens nombreux, entre 300 et 400, ont favorablement accueilli la nouvelle par leurs applaudissements.

Le maire Tardif a été avisé, lors du brunch même, de la décision gouvernementale. «Ce n’est pas arrangé avec le gars des vues! J’ai reçu un coup de fil de l’attaché politique du ministre Laurent Lessard qui a vu sur Facebook que nous tenions notre brunch. Il m’a confirmé que le conseil des ministres a autorisé le regroupement, vendredi, à la demande du ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau», a indiqué le maire de Daveluyville.

L’adoption officielle du décret de regroupement se fera sous peu, a précisé le maire Tardif.

Comme le stipule ce décret, le maire de Sainte-Anne-du-Sault, Ghyslain Noël, deviendra le maire de la nouvelle Ville de Daveluyville le 1er janvier. «Il dirigera un conseil provisoire composé de tous les élus des deux municipalités jusqu’à la prochaine élection (en novembre 2017)», a expliqué le maire Tardif.

Si des élus souhaitent quitter leur poste en cours de route, ils pourraient le faire. Mais le conseil provisoire doit compter un minimum de six élus en plus du maire.

Enfin, le brunch des trois maires a connu, une fois de plus, un vif succès avec une salle à pleine capacité ou presque.

«C’est au début des années 1990 qu’ont démarré les brunchs communautaires pour venir en aide aux organismes du milieu. C’est devenu le brunch des trois maires il y a une dizaine d’années», a souligné Antoine Tardif, signalant notamment la présence du préfet de la MRC d’Arthabaska, Lionel Fréchette, des maires Luc Le Blanc de Sainte-Élizabeth-de-Warwick, David Vincent de Sainte-Séraphine, Louis Hébert de Saint-Valère et François Marcotte de Ham-Nord.

Les députés fédéral et provincial, Alain Rayes et Donald Martel ont aussi pris part au brunch.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des