Un lieu de culte… et de culture

SPECTACLE. La Municipalité et la Fabrique de Saint-Louis-de-Blandford organisent, le samedi 14 novembre dès 17 h à l’église, une activité culturelle intitulée Musiqu’Art afin de recueillir des fonds et contribuer à donner une deuxième vocation à ce bâtiment méconnu dans la région.

Bâtie en 1835, elle est la première chapelle des Bois-Francs. Ayant été la proie des flammes en 1913, elle a été rebâtie la même année et inaugurée en 1915. Originairement, le revêtement extérieur était fait de brique rouge, mais elle a été recouverte d’une brique de stuc blanc en 1976. Depuis, le bâtiment construit par Louis Caron est demeuré figé dans le temps. Même le tapis qui recouvre le plancher de l’église (d’un mur à l’autre ce qui est particulièrement rare dans un lieu de culte semblable) date de cette époque.

La Municipalité et la Fabrique de Saint-Louis-de-Blandford ont donc décidé de s’unir afin d’organiser un événement culturel qui permettra, en plus d’amasser des fonds pour l’entretien, de faire découvrir ce bâtiment qui pourrait fort bien avoir une seconde vocation (qu’on parle de lieu d’exposition ou salle de spectacles). «Il faut faire connaître le berceau des Bois-Francs», a indiqué le maire de l’endroit, Gilles Marchand.

Il souhaiterait d’ailleurs garder l’église ouverte à l’année. Actuellement, le bâtiment est fermé après les célébrations de Noël et rouvre ses portes à Pâques cela afin de minimiser les coûts, notamment de chauffage.

La soirée

C’est ainsi que les organisateurs ont préparé une belle soirée qui commencera avec un 5 à 7. À ce moment, les gens pourront apprécier les œuvres qui seront exposées pour l’occasion. Quatre artistes ont accepté l’invitation : Lise Dubuc, Caroline Piché, Cynthia Fortier et François Arel.

Puis à 19 h 30, place au volet musical avec un hommage à Francis Cabrel, une prestation en trio avec la Bande à Joe. Ce choix permettra au plus grand nombre de venir à l’église apprécier ce groupe qui interprétera les plus belles chansons de Cabrel.

Les 200 billets sont en vente au coût de 20 $ et incluent le 5 à 7 et la prestation musicale. Ils sont disponibles au bureau municipal, au dépanneur Rioux et au Resto et dépanneur Nico.

Les organisateurs n’ont pas fixé d’objectif pour cette soirée, mais ont l’intention d’offrir d’autres spectacles dans les lieux, tout en conservant sa vocation de lieu de culte.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des