Trois rencontres musicales au programme

Trois rencontres musicales au programme
@BV:Guy Lagacé du Comité culturel de Warwick

VICTORIAVILLE. Pour une deuxième année consécutive, grâce à l’entente de développement culturel de la MRC d’Arthabaska, la Ville de Victoriaville et le ministère de la Culture et des Communications qui permet une subvention, la Maison musicale de Warwick proposera, pour les jeunes de 6 à 10 ans, trois rencontres musicales dans un lieu inspirant.

Ces rencontres, qui portent le nom de Poco a poco, sont gratuites et permettent aux enfants de découvrir des styles musicaux, des instruments de musique et surtout, de rencontrer des musiciens professionnels et leur poser toutes les questions qui leur passent par la tête.

Les spectacles ont lieu le dimanche à 10 h 30 (au lieu du samedi comme l’an dernier) à la Maison Musicale de Warwick, au 11 rue Boulanger. Le lieu est magique en lui-même puisqu’il abrite, dans une annexe construite à cet effet, un orgue «de maison» Casavant Opus 3715 de 616 tuyaux.

L’instrument a une histoire particulière puisqu’il a été installé en 1991 par Marcel Beaudet, en l’honneur de son épouse musicienne décédée quelques années plus tôt, Lorraine Kirouac.

Aujourd’hui, c’est la fille de M. Beaudet, Renée, qui parle de l’instrument érigé par son père. «Pendant plusieurs années, mon père a invité différents musiciens pour des soirées de musique permettant à des mélomanes d’assister à des concerts privés puisqu’il ne jouait pas d’orgue lui-même».

Après son décès, pour poursuivre son initiative, Renée a continué, avec l’aide de bénévoles, d’offrir le lieu à des artistes. C’est ainsi qu’est née le Cercle des Amis de la Maison Musicale de Warwick (CAMMW). L’organisme sans but lucratif propose des concerts à ses membres (puisqu’il s’agit d’un cercle privé).

Au programme

Pour ajouter aux matinées classiques et aux soirées jazz destinées aux membres, le volet pour enfants a vu le jour et connaît un excellent succès. En moyenne, entre 18 et 22 jeunes assistent à chaque rencontre.

D’ailleurs, ceux-ci auront la chance, dès le 13 septembre, de découvrir Marianne Lambert et Valérie Milot. La soprano colorature Marianne Lambert offrira sa voix diamantée aux enfants et sera accompagnée de la harpiste internationale Valérie Milot. Avec leur émotion palpable, les deux artistes sauront toucher les enfants.

Suivront le 18 octobre, Claire Marchand et François Zeitouni. Claire est une des flûtistes les plus en vue au Québec et a remporté le prix Opus pour le meilleur concert de l’année en musique contemporaine. Elle a une carrière importante autant comme soliste, chambriste et professeure. François Zeitouni de son côté est l’actuel organiste de l’église de Gesù à Montréal et a déjà étudié auprès de Raymond Daveluy.

La dernière rencontre de l’année est prévue pour le 28 novembre et mettra en vedette le trio Sonate 1704. Les trois amoureux de la musique, Olivier Brault, violoniste baroque, Dorothéa Ventura, claveciniste et Mélissande Corriveau, violiste, se sont réunis en 2003 et a choisi son nom en l’honneur de la publication des premières sonates pour violon en France. Les trois ont des carrières qui dépassent les frontières du Québec.

Il s’agit donc d’une programmation de grande qualité qui attend les enfants lors de ces trois rencontres.

Il est important de savoir qu’il est essentiel de réserver la place de son enfant pour les rencontres puisqu’elles sont limitées. Pour ce faire, il suffit de contacter François Gardner, agent de développement culturel de la MRC d’Arthabaska au 819 752-2444, poste 4271 ou par courriel à francois.gardner@mrc-arthabaska.qc.ca.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des