Stéphanie Beaudoin connaîtra son sort en octobre

Stéphanie Beaudoin connaîtra son sort en octobre
Stéphanie Beaudoin et son avocat Me Denis Lavigne (Photo TC Media - Claude Thibodeau)

VICTORIAVILLE. Après avoir entendu les arguments de chacune des parties, le juge Bruno Langelier a indiqué qu’il fera connaître, le 16 octobre, la peine qu’il imposera à Stéphanie Beaudoin, 22 ans, de Victoriaville, qui a reconnu sa culpabilité à plus d’une quarantaine de chefs d’accusation, dont 39 introductions par effraction dans des résidences.

La poursuite, représentée par Me Anthony Cotnoir, a réclamé une peine d’emprisonnement ferme de 18 mois assortie d’une probation de deux ans avec suivi.

Le ministère public a notamment fait valoir le nombre d’infractions, leur gravité puisque 41 chefs sont passibles d’un emprisonnement à perpétuité, de même que les conséquences psychologiques et sociales importantes chez plusieurs victimes.

En défense, Me Denis Lavigne a plaidé pour une peine excluant la détention estimant qu’un trouble de personnalité limite chez sa cliente a mené au passage à l’acte.

Le juge, selon lui, doit considérer en priorité ce problème psychologique sérieux et privilégier d’abord la réhabilitation de la jeune femme.

Texte complet à venir.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des