Normand Boudreault condamné à 30 mois de pénitencier

Normand Boudreault condamné à 30 mois de pénitencier
Normand Boudreault purge

VICTORIAVILLE. Au palais de justice de Victoriaville, jeudi après-midi, le juge David Bouchard de la Cour du Québec a entériné la proposition suggérée en matinée par les parties, et il a condamné Normand Boudreault, 48 ans, de Bécancour à purger une peine de 30 mois de pénitencier.

En août 2014, Boudreault a reconnu sa culpabilité à une accusation de négligence criminelle causant la mort de son très grand ami Jean Thibault lors d’une sortie de route survenue le 17 septembre 2012 sur la route 261 à Maddington.

«Votre responsabilité est entière», a indiqué le juge Bouchard tout en expliquant les principes et objectifs devant guider le Tribunal dans la détermination de la peine. «La peine doit être proportionnelle à la gravité objective de l’infraction, être adaptée à l’individu et aux circonstances particulières. Elle doit aussi dénoncer ce comportement illégal, l’omission de porter secours à une personne dans le besoin. Vous devez prendre conscience que ce comportement est inappropriée dans une société civilisée», a souligné le magistrat ajoutant que la peine devait aussi comporter un élément dissuasif et tenir compte aussi de la réinsertion sociale.

Le juge Bouchard n’a retenu, comme facteurs aggravants, que le contexte d’alcool précédent la tragédie. Il a, de plus, considéré, comme facteurs atténuants, le plaidoyer de culpabilité enregistré par l’accusé, de même que la position des proches de la victime qui n’entretiennent aucune rancune envers Normand Boudreault qui entretenait une grande amitié avec Jean Thibault.

Bref, le président du Tribunal a entériné la suggestion des parties, estimant qu’il s’agissait d’une peine appropriée qui tient compte des principes et objectifs guidant les tribunaux dans l’imposition d’une peine.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des