L’orgue dans tous ses états : Un quintette éclectique et virtuose

Par stevenlafortune

WARWICK. L’église Saint-Médard n’aura jamais autant vibré par le programme enchanteur de «L’orgue dans tous ses états!», deuxième partie d’une série de quatre concerts présentés par la Série culturelle.

Formé d’un quintette éclectique, mais de renommée internationale, Jean-Willy Kunz (orgue), Paul Picard (percussions), Frédéric Alarie (contrebasse), Hélène Lemay (trombone) et André Moisan (clarinette) ont fait branler l’enceinte religieuse d’une musique remplie de couleurs, de saveurs et de rythmes.

Mélangeant le jazz, le classique et le contemporain, la formation quelque peu hétéroclite a proposé un programme où chaque musicien a eu son moment de gloire. C’est l’organiste en résidence de l’Orchestre symphonique de Montréal qui a lancé le bal avec la Toccata et fugue en ré mineur de Jean-Sébastien Bach.

Ensuite, les quatre musiciens l’ont accompagné sur Grana Od Bora, une musique traditionnelle des Balkans. Ensuite, le clarinettiste a introduit Shalom Aleichem de Bela Kovacs. La directrice artistique de Série culturelle a emboîté le pas en ouvrant Fly me to the moon.

Lors de la seconde moitié du concert, les spectateurs ont pu entendre le fameux O Fortuna de Carl Orff, Pour mon ami Léon de Daniel Mercure et en clôture Guataca City de Paquito D’Rivera. Ils n’ont d’ailleurs pas hésité à applaudir chaleureusement le génie musical de ses artistes hors pair qui ont su, de par leur maîtrise de leur instrument respectif, faire voyager l’audience au travers d’un périple musical mené par les danses traditionnelles d’Europe, de musique Klemzer et de jazz.

La barre sera haute pour la troisième portion, qui aura lieu le dimanche 20 septembre prochain. Ce sera le sympathique chanteur Marco Calliari qui montera sur les planches de l’église Saint-Médard.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des