Un bilan positif pour la formation continue en agriculture

Un bilan positif pour la formation continue en agriculture

Le travail accompli dans le cadre du Plan de soutien en formation agricole (PSFA) continue de porter ses fruits grâce au travail concerté de 14 Collectifs régionaux en formation agricole (CRFA). En effet, selon le plus récent bilan national du PSFA (2013-2014), plus de 9 130 personnes se sont inscrites à des activités de formation continue en agriculture au Québec, soit l’équivalent de 10 654 heures-groupe. La durée moyenne de ces formations a été de 13 heures et les groupes comptaient en moyenne 14 personnes, soit la moyenne des dernières années.

Tous les secteurs de production agricole ont été desservis et les sujets de formation furent variés : acériculture et forêt, marketing et mise en marché, comptabilité et gestion, mécanique et génie rural, agroenvironnement, communication et gestion des ressources humaines, agriculture biologique, etc. En 2013-2014, la formation la plus populaire fut celle sur l’acériculture et la foresterie avec 1 809 heures-groupe. La deuxième place a été occupée par les premiers de l’an dernier, soit le sujet de la transformation alimentaire avec 1 386 heures-groupe de formation comprenant 382 heures-groupes liées à la transformation des produits de l’érable. Quant à elles, les activités liées à l’horticulture se sont maintenues au 3e rang devançant celles de l’agroenvironnement et de la production laitière.

Au Centre-du-Québec, ils étaient 868 participants répartis dans 63 groupes à suivre 1 049 heures de formation continue en agriculture. Un groupe a suivi 360 heures en gestion agricole dans le cadre d’une attestation d’études collégiales mise en place par le Cégep de Victoriaville. Les investissements en formation se sont élevés à 240 093 $.

Dans un contexte d’évolution rapide des connaissances et des techniques ainsi que d’ouverture des marchés, le savoir et la disponibilité de la main-d’oeuvre qualifiée constituent plus que jamais, des atouts importants. En ce sens, le PSFA est l’outil privilégié du milieu agricole pour évaluer les besoins de formation, apporter du soutien pour répondre aux besoins d’apprentissage et de développement des compétences des producteurs agricoles et de leur main-d’oeuvre ainsi que favoriser la concertation entre les acteurs régionaux touchés par la formation agricole. D’ailleurs, le PSFA demeure le mécanisme le plus structurant en matière de formation continue et aucun équivalent n’est offert dans d’autres secteurs de l’activité économique ni dans les autres provinces.

Au total, 2 227 113 $ millions de dollars ont été investis dans la formation agricole continue en 2013-2014, et ce, grâce à la contribution financière de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), le ministère de l’Éducation, des Loisirs et du Sport (MELS) et le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ). L’Union des producteurs agricoles et AGRIcarrières comptaient aussi parmi les partenaires provinciaux.

En région, Emploi-Québec est toujours un important partenaire pour chacun des Collectifs, avec une contribution financière totale de 775 144 $. De plus, chaque CRFA a poursuivi ses efforts de concertation par l’association à des partenaires régionaux (maisons d’enseignement secondaire et collégial, directions régionales de différents ministères, fédérations régionales de l’UPA, réseau Agriconseils, Valacta, La Financière agricole du Québec, etc.) dont la contribution financière dépasse annuellement les 100 000 $, et ce, depuis 2007-2008.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires