FIMAV : des musiciens d’expérience, dont le mythique groupe Magma

VICTORIAVILLE. Le 31e Festival international de musique actuelle de Victoriaville (FIMAV) proposera, du 11 au 17 mai, quatre jours de concerts avec plusieurs musiciens d’expérience dont, en spectacle de clôture, le mythique groupe français Magma.

Le directeur général et artistique, Michel Levasseur, était bien heureux d’avoir réussi à attirer à Victoriaville ce groupe que plusieurs réclament au FIMAV depuis de nombreuses années. «Avec la venue de Magma, de nombreuses personnes ont fait des pressions pour que la vente du spectacle soit faite plus rapidement», a-t-il expliqué. Ainsi, tout de suite après la prévente des passeports, soit un mois à l’avance, les billets pour les spectacles individuels ont été mis en vente. Donc, toute la programmation est connue depuis quelques semaines.

Pour Magma, il s’agira d’une première québécoise que ce spectacle. D’ailleurs, le FIMAV collabore avec le théâtre du Petit Champlain qui veut aussi offrir le spectacle du côté de Québec.

«C’est un groupe qui existe depuis 45 ans et plus d’une centaine de musiciens y ont œuvré. Le leader est toujours Christian Vander et c’est un groupe culte qui a influencé plusieurs groupes rock», a expliqué Michel Levasseur.

Pour ce seul spectacle, qui aura lieu le dimanche 17 mai au Colisée à 22 h, on attend, entre autres, des spectateurs des États-Unis et de l’Ontario.

Pour demeurer dans les musiciens d’expérience, le FIMAV accueillera, en ouverture cette fois, Jean Derome. Ce dernier célèbre cette année son 60e anniversaire (le 29 juin plus précisément) et commence son année de célébrations avec Victoriaville et le plus gros projet qu’il envisage pour l’année.

Résistances, voilà le titre de ce concert qui aura lieu le jeudi 14 mai à 22 h au Colisée. Pour l’occasion, Derome sera accompagné de 20 musiciens. «Ce grand créateur a été de toute l’histoire du FIMAV», a mentionné Michel Levasseur.

Un autre groupe important, qui sera du 31e FIMAV, est sans contredit Laibach. Venant directement de Slovénie, le groupe n’a pas joué en Amérique du Nord depuis 10 ans et se sert de Victoriaville pour lancer une tournée. «Il avait une forte volonté de venir à Victoriaville», ajoute le directeur artistique. Laibach est au programme du FIMAV le vendredi 15 mai à 22 h au Colisée.

Parmi les autres concerts à ne pas manquer, il faut noter Nels Cline qui sera sur scène avec sept musiciens et offrira un tout nouveau projet, le samedi 16 mai à 22 h au Colisée.

Et pour ceux qui voudraient découvrir le FIMAV pour la première fois, Michel Levasseur suggère Joshua Abrams (dimanche 17 mai à 15 h) et sa musique world jazz. «C’est très mélodique et rythmé. Ça va plaire au grand public», indique-t-il.

Installations sonores et art visuel

Érick D’Orion, commissaire aux installations sonores et arts visuels du festival, a rappelé que les installations sonores seront de retour pour une sixième année. Elles sont même devenues un volet important de la programmation du FIMAV.

Le circuit 2015 amènera le visiteur à la bibliothèque Charles-Édouard-Mailhot avec Mark Lowe, à l’agora avec Martin Bédard et Georges Forget puis Sarah L’Hérault présentera ses portes de voiture le long de la piste cyclable alors que Nataliya Petkova (un nom à retenir selon le commissaire) présentera son œuvre au kiosque à musique.

Alexis Bellavance installera ses îles au terrain de pétanque et la Vélogare accueillera l’œuvre sonore de Patrick Saint-Denis. Finalement, en nouveauté, le centre Emmaüs présente une installation sonore et il s’agit de la première réalisée par un artiste du coin. Le Chestervillois Danys Levasseur a en effet créé une œuvre acoustique intitulée Réserve phonique. Il a d’ailleurs donné un aperçu lors de la conférence de presse de mercredi. Cette installation est présentée en collaboration avec le Grave de Victoriaville.

Ces installations sont bien populaires auprès de la population en général. L’année dernière, ce sont 12 000 personnes qui s’y sont attardées.

Du côté des arts visuels, l’exposition du Colisée est assurée par le Montréalais David Lafrance. «L’artiste est aussi musicien (platiniste) et il présentera huit grands formats», souligne Érick. Son exposition s’intitule Les ventilateurs et gabarits.

Le FIMAV a reçu en début de semaine, une certification Monarque argent de la Ville de Victoriaville. Cet honneur récompense les organisateurs d’événements engagés dans une démarche écoresponsable.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des