Les éditeurs s’éditent et lancent Les minoutorials 1

Les éditeurs s’éditent et lancent Les minoutorials 1
Les Duboissono et Pooky the Queen (Photo TC Media - Manon Toupin )

SAINT-NORBERT-D’ARTHABASKA. Ghislaine Boissonneault et Réal Dubois (ou les Duboissono comme ils se font appeler), éditeurs de la maison à compte d’auteur les Carnets de Dame Plume, ont décidé de profiter de leurs propres services en lançant Les minoutorials 1.

Plusieurs connaissent déjà Les minoutorials, ces chroniques qu’écrit Ghislaine depuis novembre 2013 et qu’elle courrielle chaque semaine à une liste de lecteurs. Ces chroniques en fait, sont signées de la patte d’un de leurs félins, Pooky the Queen.

Celle-ci raconte, au fil des «minoutorials», sa façon de voir différentes situations de la vie quotidienne. Elle se définit ainsi : «Je suis une chatte presque bilingue et je zézaille. Je vis chez deux très très vieux «zuberlulus», les Duboissono. Il semblerait que ce sont des «zhumains»… Étant «zartiste» de naissance, j’ai choisi pour l’instant l’écriture, vu que mon français est incapable de partager mes «zétats» d’âme. Ayant déjoué le contrôle parental sur l’ordinateur de la «zumaine grise», je peux «zainsi» communiquer avec vous, une fois par semaine à l’aide de minoutorials afin de me «zaérer» le spirit».

Son style ironique, voire même cinglant et humoristique, lui permet de partager ses opinions sur différents sujets de la vie. «Ho my dog!», dirait-elle.

C’est à la demande de plusieurs lecteurs que le duo a décidé de regrouper les 42 premières chroniques, accompagnées de plus de 140 photographies en couleur (réalisées par Réal), dans un livre qui sera lancé le dimanche 26 avril à 13 h à la bibliothèque Charles-Édouard-Mailhot de Victoriaville.

«Jamais on aurait pensé faire un livre avec les chroniques», expliquent-ils. Mais certains lecteurs, ayant raté les premiers minoutorials, ont demandé à ce que le tout soit réuni.

Dans ce livre, il n’y a aucune photo d’humains, seulement leurs pieds ici et là viennent démontrer leur passage… Pooky the Queen est très attachante et les humains qui aiment les chats, ou simplement ceux qui ont gardé leur cœur d’enfant, apprécieront partager quelques moments de sa vie.

«Le seul objectif des minoutorials est de faire sourire les gens. Et en plus, ça me permet d’écrire», souligne Ghislaine.

Grâce à ce personnage aussi, elle arrive à passer des messages, à dire des choses qu’elle n’oserait pas normalement. «Il y a même des gens qui me répondent par la bouche de leur chat ou de leur chien», apprécie l’auteure.

Le duo adore véritablement les animaux, surtout les chats. C’est pourquoi les Duboissonno ont décidé de remettre, pour chaque livre vendu, un montant de 3 $ à la SPAA Victoriaville.

Ceux qui voudraient se le procurer, en-dehors du lancement, pourront se rendre chez Buropro et chez les éditeurs. Il est aussi possible de s’inscrire à la liste d’envoi et recevoir en ligne le dimanche matin, les minoutorials. Pour ce faire, il suffit de se rendre sur le site www.lescarnetsdedameplume.com et cliquer sur minoutorial.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des