Cabane à sucre : un party sucré et alcoolisé

Chaque année, nous attendons avec beaucoup d’enthousiasme ce rendez-vous typiquement de chez nous, «la cabane à sucre». Pour certains, c’est le moment idéal pour se réunir en famille, autour d’un festin sucré salé, agrémenté de rires à volonté. Pour d’autres, c’est l’occasion de festoyer de façon démesurée en faisant de ce moment une journée bien arrosée.

Toutefois, personne ne se méfie de l’effet de l’alcool et du sucre dans le sang. La mixité des deux favorise plus rapidement un état d’ivresse en accélérant la montée de l’alcool dans le sang.

À cela s’ajoute la croyance voulant que l’impact de l’alcool soit moins important lorsque l’on boit en mangeant. En fait, l’absorption de l’alcool est ralentie, mais les effets demeurent les mêmes et la quantité consommée aussi.

Les mythes et réalités : c’est bon à savoir!

Par la Société de l’assurance automobile et Éduc’alcool.

Il est drôle d’entendre les gens raconter leurs trucs , supposément efficaces pour tenter de déjouer l’alcool. Ne croyez pas tout ce qu’ils racontent. De nombreux mythes circulent et, chaque fois, on se questionne sur leur véracité.

Regardons vos connaissances!

Testons ce que vous auriez répondu à :

1) Je n’ai pas bu une goutte depuis une heure, je peux conduire. VRAI ou FAUX

2) Je vais prendre un bon café noir pour dégriser. VRAI ou FAUX

3) Les femmes supportent moins bien l’alcool que les hommes. VRAI ou FAUX

4) J’ai juste bu de la bière, pas une once de fort. C’est moins pire! VRAI ou FAUX

5) Je suis habitué de boire, ce qui fait que l’alcool me rentre moins dedans. VRAI ou FAUX

Réponses

1) FAUX : En une heure, le corps n’élimine que l’alcool contenu dans une seule consommation (15 mg)

2) FAUX : Le café n’élimine aucunement l’alcool. Il ne fait que stimuler et donne l’impression d’être plus alerte. Seul le temps permet au foie d’éliminer l’alcool.

3)VRAI : Même à taille et à poids égaux, une femme qui boit la même quantité d’alcool qu’un homme aura un niveau d’alcoolémie plus élevé et ressentira davantage les effets.

4) FAUX : Une bouteille ou une cannette de bière (format régulier), une coupe de vin ou un «shooter» (spiritueux) contiennent la même quantité d’alcool.

5) VRAI: En buvant souvent, on peut ressentir moins les effets de l’alcool, MAIS la quantité dans le sang est la même pour tous.

Il faut savoir qu’un verre standard (une consommation), peu importe la boisson, contient toujours la même quantité d’alcool.

Se situer en réalisant un calcul de son taux d’alcoolémie.

Même si cette interprétation doit être prise avec prudence, nous pouvons à l’aide d’un tableau observer son taux d’alcoolémie en tenant compte du nombre de consommations absorbées versus notre poids actuel.

Il est également important de préciser que de nombreux facteurs peuvent aussi jouer sur la capacité d’absorption de l’alcool, comme le sexe de la personne, la fatigue, le stress ou la prise de médicaments. L’influence de l’état de santé, émotif et physique, a aussi un impact sur l’individu.

Le taux d’alcoolémie se mesure en milligramme (mg) et s’interprète en fonction de la limite légale de «point zéro huit» (80 mg).

Pour bien interpréter le calcul, soustrayez 15 mg d’alcool par heure à partir de la première consommation.

Les tableaux ci-haut permettent à une personne de se situer par rapport à la limite légale en fonction de son sexe, de son poids et du nombre de consommations bues.

N’oubliez pas que 40% des accidents de la route sont causés par l’alcool. Amusez-vous sans exagérer et soyez présent au prochain party de cabane à sucre.

L’équipe de travail de l’Unité Domrémy de Plessisville inc.

1595, avenue Saint-Louis, Plessisville, QC G6L 2N1

819 362-8646

Unitedomremy.plessisville@cgocable.ca

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des