Mon pays de Gilles Vigneault, 50 ans bien sonnés!

Bien que Gilles Vigneault ait écrit la chanson Mon pays en 1964, c’est l’année suivante que cette oeuvre marquante de la chanson québécoise a véritablement pris son envol. En fait, le cinéaste Arthur Lamothe avait demandé à Vigneault de lui écrire une chanson thème pour son film, La neige a fondu sur la Manicouagan.

C’est ainsi que par le biais de ce film, sorti en 1965, Mon pays a résonné la première fois au Québec pour ensuite envahir les ondes de nos radios, et ce, de façon éclatante. Cette même année, Mon pays remporta le prix Félix-Leclerc du Festival du disque d’Ostende en Belgique. De même, cette chanson remporta les grands honneurs du Festival international de la Chanson de Sopot en Pologne de 1965, grâce à l’interprétation de la chanteuse Monique Leyrac qui y livra une prestation mémorable.

Quelque 50 ans plus tard, Mon pays de Vigneault est encore et toujours une oeuvre moderne et universelle. Une chanson d’ouverture sur le monde, empreinte d’espoir et de fraternité, comme en fait foi cet extrait : «De mon grand pays solitaire / Je crie avant que de me taire / À tous les hommes de la Terre / Ma maison c’est votre maison / Entre mes quatre murs de glace / Je mets mon temps et mon espace / À préparer le feu, la place / Pour les humains de l’horizon / Et les humains sont de ma race.»

Voilà pourquoi cette chanson est devenue une hymne qui restera à jamais gravée dans notre mémoire collective.

Yvan Giguère

Saguenay

Fondateur de la Journée de l’Hymne au printemps

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des