Le Salon des arts est de retour en 2015

Photo de Manon Toupin
Par Manon Toupin
Le Salon des arts est de retour en 2015

Caroline Dion est la présidente du Salon des arts des Bois-Francs.(Photo TC Media - Manon Toupin)

VICTORIAVILLE. Après une année d’absence, le Salon des arts des Bois-Francs revient en force et aura lieu les 7 et 8 novembre 2015.

Déjà, la présidente Caroline Dion lance l’appel aux artistes de soumettre leur candidature et ainsi avoir une place à ce salon qui attire, depuis 17 ans maintenant, les gens.

La période d’inscription se déroule jusqu’au 30 avril et toutes les modalités sont expliquées au www.salondesarts.ca.

Plusieurs ont déploré, en novembre dernier, l’absence de l’événement qui permet, l’espace d’un week-end, de démontrer le talent d’artistes et artisans triés sur le volet.

«La pause d’une année était bienvenue pour reprendre notre souffle», explique Caroline. En effet, la relève de fait rare ce qui met beaucoup de pression sur le noyau dur de l’organisation. L’arrêt permet à l’organisation de continuer à présenter un salon de qualité, recherché des visiteurs.

«J’ai eu beaucoup de commentaires de gens qui souhaitaient que le salon revienne. Déjà, quelques jours après le début de la période de candidatures, plusieurs m’ont contacté. Les gens se sont ennuyés», explique la présidente.

Ainsi, le Salon des arts des Bois-Francs sera de retour, avec la même formule. La seule différence est qu’il aura lieu un week-end plus tôt que d’habitude. C’est encore le pavillon Agri-Sport qui accueillera l’activité, mais avec un peu moins d’espace. Cela fait en sorte que d’une centaine d’artistes et artisans habituellement présents, ce nombre diminuera à environ 75. «Mais nous visons toujours la qualité et l’originalité», insiste Caroline.

La sélection est toujours faite avec beaucoup de sérieux et de façon à offrir la plus belle palette d’artistes aux visiteurs. «Il y aura de la relève aussi et des artistes en arts visuels, en métiers d’art, en littérature et en gastronomie. Aussi, des surprises sont à prévoir», ajoute-t-elle.

Le but du Salon des arts demeure toujours le même soit d’être un plateau pour les artistes. D’offrir différents styles, médiums, prix pour les visiteurs.

Présidente depuis huit ans maintenant, Caroline Dion fait partie du Salon des arts des Bois-Francs depuis ses débuts. Elle reste dans l’organisation tout simplement parce qu’elle souhaite que le salon continue d’être présent dans la région. «Il a acquis beaucoup de notoriété. Il permet aussi de faire connaître la ville, les artistes de la région et d’ailleurs. C’est un bel événement artistique», ajoute-t-elle.

Pour organiser ce salon, il faut travailler toute l’année. Les bénévoles sont également nécessaires pour en assurer le succès. L’organisation est toujours à la recherche de gens prêts à donner du temps pour le Salon des arts des Bois-Francs. Pour devenir un atout dans l’organisation, il suffit de se rendre sur le site et donner ses disponibilités. «Sachant que les gens le veulent, ça donne une motivation à continuer», termine-t-elle.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des