Défaite crève-cœur des Tigres

Par benoitplamondon
Défaite crève-cœur des Tigres
Chase Marchand  a accepté son sort de réserviste derrière Brandon Whitney et assure qu'il sera prêt lorsqu'on fera appel à ses services. <@CP>(Photo TC Media - Steven Lafortune)<@$p>

L’entraîneur-chef Bruce Richardson le répète sans cesse depuis le début de la saison. Le succès de sa formation, que plusieurs s’attendaient à voir dans les bas-fonds du classement, repose sur le travail acharné de ses protégés ainsi que sur leur attitude exemplaire.

On en a eu une fois de plus la preuve, mercredi, alors que sa troupe accueillait les Sea Dogs de Saint John à l’Amphithéâtre Gilbert-Perreault. Les félins se sont inclinés 3 à 1 contre l’équipe de l’heure dans la division des Maritimes. Ty Fournier a ouvert la marque. Justice Dundas a nivelé les chances en première période. Matthew Highmore, en faisant dévier un tir de la ligne bleue en supériorité numérique, a brisé l’égalité en fin de rencontre. Il a aussi complété la marque dans un filet désert.

Malgré la défaite, les protégés de Richardson n’ont pas à rougir de leur performance, eux qui ont été dans le coup durant toute la rencontre. «C’est un match qui ne passera pas à l’histoire, j’en conviens. Nous avons manqué de constance dans cette rencontre, mais il y a encore beaucoup de positif à tirer. Nous avons continué à progresser», a-t-il analysé.

Au-delà du résultat, Richardson dit avoir apprécié la réaction de sa troupe à l’issue du match. L’ambiance était loin d’être à la fête. «Les gars étaient réellement frustrés, désappointés de cette défaite. Ils étaient fâchés. Tout le monde savait que la victoire était à notre portée. J’ai toujours dit que pour connaître du succès, il fallait davantage haïr perdre que d’aimer gagner», a-t-il enchaîné.

Richardson, à cet égard, a vanté à maintes reprises l’attitude des joueurs de l’équipe. L’engagement que chacun a démontré s’avère la clé du succès. En fin de troisième période, tout juste avant que les Sea Dogs brisent l’égalité et marquent le but gagnant, les joueurs des félins ont trimé dur en infériorité numérique. Chaque fois qu’un joueur bloquait un lancer, ses coéquipiers manifestaient leur appréciation au banc des Tigres en frappant la bande. «Une belle chimie s’est installée au sein de l’équipe. Les joueurs sont dédiés. Tous comprennent et acceptent leur rôle. Tous apprécient le travail de chacun», a-t-il ajouté.

L’entraîneur-chef n’a pas manqué de vanter au passage le brio de Chase Marchand. Le gardien de but de 19 ans, réclamé au ballotage au début de la campagne alors que Brandon Whitney était au camp d’entraînement du Wild du Minnesota, a une fois de plus fait le travail.

«Lorsqu’il est arrivé avec l’équipe, il avait dit dans les journaux qu’il souhaitait prendre le poste de numéro un. Il n’a pas menti. Depuis le début de la saison, il nous donne une chance de gagner chaque fois qu’il est sur la glace. À l’image du reste de l’équipe, il travaille fort. Il démontre aussi une bonne attitude», a-t-il ajouté.

Les Tigres, après avoir affronté coup sur coup trois puissances du circuit Courteau, l’Océanic de Rimouski, les Remparts de Québec et les Sea Dogs, n’auront pas de répit. Samedi et dimanche, ils visiteront les Saguenéens de Chicoutimi et le Drakkar de Baie-Comeau respectivement.

«Après un début de saison un peu plus difficile sur la route, nous démontrons depuis quelque temps que nous sommes en mesure de connaître du succès sur les glaces ennemies. C’est un aspect essentiel si on souhaite avoir du succès en séries», a-t-il avancé.

Il ne reste plus que trois matchs à disputer aux Tigres avant la pause des fêtes, d’une durée d’une semaine.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des