Les Premiers Violons et l’Eau Vive : un accord parfait

Par stevenlafortune
Les Premiers Violons et l’Eau Vive : un accord parfait
(Photo : Archives)

VICTORIAVILLE. Aimant les défis de taille, la directrice de l’Ensemble Les Premiers Violons, Marie Lainesse, a décidé, le temps d’un concert, de s’associer avec les élèves de l’école l’Eau Vive.

Avec ses musiciens, elle a accueilli pas moins de 110 élèves de première année jusqu’à la sixième année, au grand auditorium du cégep de Victoriaville, dimanche. Entièrement concentré sur la thématique de Noël, Mon beau sapin, Edelweiss et Trois anges sont venus ont résonné dans l’enceinte, remplie pour l’occasion.

L’idée de ce projet lui est venue au mois de juin. Elle en a fait part à la directrice musicale de l’établissement scolaire, Valérie Jonathan, une femme qu’elle connaissait bien.

«Elle était ma personne ressource et je savais que j’étais entre bonnes mains. Nous avons toujours eu de beaux échanges musicaux et ce que j’apprécie le plus d’elle, c’est son souci du détail», a-t-elle fait savoir.

Planchant déjà sur la programmation depuis le mois de septembre, le résultat a été à la hauteur de la méticulosité des deux chefs d’orchestre. Avec 21 chansons au menu, la foule a eu droit à un spectacle de qualité, où les instruments à cordes et les voix s’harmonisaient au rythme des mélodies.

Vers une autre collaboration dans le futur?

Avec le succès qu’a connu L’étoile des bergers, il y a fort à parier que cette collaboration se répète dans un avenir rapproché. Du moins, c’est ce qu’espère Mme Jonathan.

«Pourquoi pas!, s’est-elle exclamé. La période du temps des fêtes est propice à des concerts comme celui-ci. Il suffirait simplement de dénicher d’autres œuvres de Noël et de les adapter afin qu’elles correspondent à la tonalité des chanteurs.»

De son côté, Marie Lainesse s’est montrée plutôt réservée. Ayant déjà reçu la chorale de l’école La Relève de Sherbrooke plus tôt cette année et s’étant produits sur la même scène que La Sinfonietta l’an dernier, Les Premiers Violons prévoient peut-être d’autres associations avant de songer à se joindre à nouveau à l’Eau Vive.

«Nous aimons varier nos projets et nous pensons monter d’autres genres de productions d’ici les prochaines années. Toutefois, rien n’empêche que cette association puisse revenir à un moment donné», a-t-elle laissé entendre.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des