Une première exposition solo à 60 ans

Une première exposition solo à 60 ans
L'artiste-peintre

PLESSISVILLE. Il n’est jamais trop tard pour vivre ses rêves. À 60 ans, Marcel Houde participe à sa première exposition solo qui est présentée jusqu’au 31 janvier prochain à la petite galerie (2e étage) du Carrefour de L’Érable à Plessisville.

Originaire de Plessisville, l’artiste-peintre, qui demeure aujourd’hui à Saint-Ferdinand, nous propose 74 de ses œuvres, tant à l’huile qu’à l’acrylique. Les visiteurs y découvriront une variété de toiles abstraites et de paysages fort colorés (il aime les couleurs) sortis tout droit de son imaginaire.

Ses premiers coups de pinceau, il dit les avoir donnés vers l’âge de quatre à cinq ans. Cela s’explique, son père était peintre en bâtiment. Il avoue plus sérieusement avoir toujours eu des aptitudes en dessin. À partir de là, il n’y avait qu’un pas pour qu’il découvre ensuite la peinture qui est devenue son principal passe-temps.

«J’ai toujours aimé l’art et je me sens bien quand je peins. J’oublie tout et le temps passe vite», d’expliquer l’artiste autodidacte qui est très heureux qu’on l’ait invité à vivre cette toute nouvelle expérience. «Cette exposition va aider à me faire connaître et m’ouvrira certainement d’autres portes», de faire savoir M. Houde tout juste avant le vernissage.

La plupart des œuvres de l’artiste sont disponibles pour la vente, la plus chère se chiffrant à 250 $. Grand sentimental, M. Houde ajoute que certaines toiles ne seront jamais à vendre. «Je suis un peu mère de famille là-dessus. Il y a certaines œuvres envers lesquelles j’ai beaucoup d’attachement et que j’entends conserver.» Outre les toiles présentées à l’exposition, M. Houde dit en avoir une centaine d’autres à la maison.

Il avoue que cette exposition lui donne un air d’allée pour les mois à venir. «Mes prochaines toiles toucheront encore plus l’abstrait, seront plus imposantes et encore plus colorées et brillantes», explique-t-il, à l’image de l’une de ses dernières réalisations que les gens remarqueront facilement dans la galerie.

Sa présence à la petite galerie du Carrefour de L’Érable est peut-être aussi le prélude à l’accomplissement d’un plus grand rêve. «J’adore les musées et j’aimerais bien avoir la chance un jour de visiter le Musée du Louvre et surtout d’y avoir mon propre tableau en exposition», dit-il sur un ton enfantin et amusé.

L’agent de développement culturel, Denis Leblanc, ajoute que la présence de M. Houde cadre bien avec la mission du Comité stratégique culture du CLD et la Table art visuel, artisans et musée qui consiste à faire connaître les talents locaux et régionaux. «Nous l’avons découvert lors de notre activité Artiste en direct tenue en août dernier et sa prestation nous avait convaincus de l’inviter.»

La petite galerie du Carrefour de L’Érable est ouverte selon l’horaire en vigueur au Carrefour de L’Érable.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des