Six municipalités de L’Érable se joignent au Circuit électrique

Six municipalités de L’Érable se joignent au Circuit électrique
La MRC de L'Érable se joint au Circuit électrique. Sur la photo

LYSTER. Six municipalités de la MRC de L’Érable ont conclu des ententes de partenariat avec les partenaires du Circuit électrique pour le déploiement de huit bornes de recharge publiques pour véhicules électriques sur leur territoire.

L’annonce en a été faite en conférence de presse au restaurant Le Jaseur à Lyster par le préfet de la MRC de L’Érable, Sylvain Labrecque, et le vice-président Affaires publiques et gouvernementales d’Hydro-Québec, Pierre-Luc Desgagné.

Trois bornes sont déjà en service, dont l’une dans le stationnement de la Caisse Desjardins de Lyster et les deux autres dans le stationnement de l’hôtel de ville de la Ville de Plessisville. Les autres bornes, qui seront situées à Saint-Ferdinand (bureau municipal), Inverness (bureau municipal), Villeroy (salle Firmin-Roy), Princeville (ancien Provigo) et à Plessisville (Carrefour de L’Érable) seront graduellement mises en service au cours de l’année 2015.

Le projet est estimé à quelque 75 000 $ financé à 50% par le Fonds de visibilité d’Éoliennes de l’Érable.

Plusieurs motivations

Pour le préfet de la MRC de L’Érable, Sylvain Labrecque, les motivations derrière la réalisation de ce projet sont multiples, qu’on parle de développement durable, de positionnement pour la MRC ou de projet porteur au niveau touristique.

«Après l’implantation d’un parc éolien, notre MRC démontre son désir de demeurer active dans le déploiement des énergies vertes avec l’implantation de bornes de recharge qui se voulait un lien naturel à faire», de signaler le préfet.

«Il s’agit d’un bon coup pour notre région et nos municipalités qui gagnent à se faire connaître davantage. Notre région offrira désormais une concentration importante de bornes de recharge publiques entre les deux pôles majeurs que sont Montréal et Québec», a fait savoir M. Labrecque.

«Le fait de nous joindre à un joueur d’envergure comme le Circuit électrique nous offrira une belle visibilité à l’échelle provinciale d’autant plus que les huit bornes figureront sur la carte de leur site Web», a poursuivi le préfet. «Nous croyons aussi que ce projet nous permettra d’attirer de nouveaux visiteurs et créer des retombées économiques pour la région en plus d’offrir une opportunité aux résidents de la région de considérer l’acquisition d’un véhicule électrique.»

Tourisme Érable mijote pour sa part d’exploiter ce créneau en proposant des circuits attrayants pour les consommateurs de véhicules électriques, que ce soit une escapade gourmande permettant de faire connaître nos produits, un circuit vélo dans nos rangs et campagnes ou proposer un circuit lié avec les nouvelles bornes.

Pour le vice-président Affaires publiques et gouvernementales d’Hydro-Québec, Pierre-Luc Desgagné, le Centre-du-Québec est une région importante pour le développement du réseau. «Il y a de plus en plus de conducteurs de véhicules électriques sur nos routes et ceux-ci s’intéressent aux endroits où il y a des bornes de recharge. En se positionnant rapidement, la MRC joue un rôle de leader et prend de l’avance sur des concurrents.»

M. Desgagné voit également un gros avantage pour la collectivité en participant à l’électrification des transports. «L’argent qu’on dépense pour se propulser reste chez nous parce que l’électricité est produite chez nous contrairement au pétrole. C’est également profitable individuellement puisqu’on parle d’une économie annuelle de 2000 $ pour l’utilisateur d’un véhicule électrique. Et pour la MRC de L’Érable, c’est une bonne idée que de lier les bornes de recharge et le tourisme. Ça va attirer des gens.»

Le Québec dénombre 5000 propriétaires de véhicules électriques et ce nombre va en augmentant.

Le Circuit électrique est le plus important réseau de recharge public du Québec. Il demeure une initiative majeure dans le déploiement de l’infrastructure de recharge nécessaire pour soutenir l’arrivée des véhicules électriques rechargeables au Québec. Le réseau compte plus de 330 bornes de recharge publiques en service notamment dans les stationnements de l’AMT et de plusieurs magasins RONA, épiceries Métro et rôtisseries St-Hubert sur le territoire québécois. Depuis son inauguration en mars 2012, 85 partenaires privés et institutionnels se sont joints au Circuit électrique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires