Forêt mixte : le génie de Jean-Guy Lachance, selon 20 artistes

Par stevenlafortune
Forêt mixte : le génie de Jean-Guy Lachance, selon 20 artistes

Véronique Pépin et Jean-Guy Lachance

VICTORIAVILLE. Un poète, vingt artistes de la relève; voilà la trame de fond de Forêt mixte, le nouvel album d’art de Véronique Pépin, dont le lancement officiel avait lieu samedi, au Grave.

Afin d’amener à bon port ce projet, la fondatrice de la maison d’édition La petite barque a fait appel à la plume de Jean-Guy Lachance, de Tingwick. Elle lui a donné pour mission d’écrire une vingtaine de vers, qui seront redistribués au hasard.

Quarante artistes provenant du Centre-du-Québec et âgés de 16 à 35 ans ont répondu à son appel. Une vingtaine ont été sélectionnés, dont Andrée-Anne Laberge, Antoine Larocque Beaudoin, Anny Tardif et Mélodie Laroche.

«Il y a dans un livre une multitude de métiers d’art outre la peinture et la photographie, il y a également l’ébénisterie et le cirque. Tous avaient le même objectif; illustrer ce que le vers qu’ils ont pigé représentait pour eux et qu’est-ce qu’il leur inspirait», a-t-elle expliqué.

Au total, ils ont eu deux mois après la pige de leur vers pour se mettre au travail et pondre une œuvre qui illustrait leur pensée. Aucun artiste ne savait ce que les autres ont pigé, ni même le poète, qui n’a découvert le résultat final que lors de son dévoilement.

Par contre, ils ont été accompagnés tout au long de leur processus de création par Mme Pépin. «Mon but était de les déstabiliser et de les sortir de leur zone de confort, tout en les accompagnant afin qu’ils puissent pousser plus loin leurs idées. Je crois d’ailleurs qu’ils sont fiers du défi relevé.»

Même son de cloche du côté de M. Lachance, dont l’expérience lui a été des plus enrichissantes. «C’est un véritable cadeau que Véronique m’a offert. L’idée de partager mes écrits avec d’autres créateurs était géniale. Je suis ravi et surpris de la diversité et de la créativité du groupe.»

Le poète n’était cependant pas le seul à recevoir une telle surprise. L’instigatrice a annoncé que les œuvres réalisées pour l’album d’art seront placées en exposition du 21 janvier au 29 mars à Bécancour, dans l’immeuble Culture Centre-du-Québec.

Ouverte à d’autres projets

La dernière année aura été faste en événements pour Véronique Pépin et La petite barque. Désirant maintenant prendre un peu de repos, son travail d’accompagnatrice pour Fôret mixte lui a donné l’envie de tendre l’oreille et d’épauler les jeunes artistes qui ont des projets dans leur esprit à prendre leur envol.

«Je veux aider les jeunes créateurs à diffuser et les assister dans leurs démarches grâce à ma maison d’édition. Je suis donc ouverte à n’importe quel genre de propositions», a-t-elle fait savoir.

Enfin, Fôret mixte est en vente au coût de 15 $ chez BuroPro à Victoriaville. Il sera aussi sur les tablettes des bibliothèques de la Ville.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des