Le prix du CALQ pour Claudine Brouillard

VICTORIAVILLE. C’est l’artiste de Saint-Eugène-de-Grantham, Claudine Brouillard, qui a remporté le prix du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), décerné jeudi soir dernier dans le cadre d’un 5 à 7 tenu au Grave, assorti d’une bourse de 5000 $.

Elle était en lice avec deux autres artistes, Dominique Laquerre de Chesterville ainsi que Surender Kumar Singh (Indra) de Notre-Dame-de-Ham.

Pour la gagnante, ça été une grande surprise que de décrocher ce prix. Elle était très émue. «C’est un magnifique honneur de voir que mon travail est ainsi reconnu.»

Son œuvre s’articule surtout autour de la photo, la vidéo, le son et les installations. Engagée dans son milieu, elle implique depuis quelques années les citoyens de son village dans ses œuvres.

Le prix du CALQ vise à promouvoir la création artistique au Centre-du-Québec avec un soutien financier aux créateurs, dont les réalisations se distinguent.

Du soutien pour 19 projets

Outre le prix du CALQ, 19 projets ont reçu un soutien totalisant 264 550 $. Ces projets regroupent dix dossiers d’artistes et d’écrivains professionnels et neuf organismes.

C’est encore une fois la contribution du CALQ, mais également celle de la Conférence régionale des élus (CRÉ) du Centre-du-Québec, la Ville de Drummondville, la Ville de Victoriaville, le Forum jeunesse Centre-du-Québec, en collaboration avec Culture Centre-du-Québec.

Tous les projets retenus favorisent le développement artistique de la région Centre-du-Québec.

Les boursiers

*Du côté des artistes visuels, des bourses ont été remises à Andrée-Anne Laberge (9300 $), Chantal Simard (15 000 $), Surender Kumar Singh (15 000 $) et Annie St-Jean (10 500 $).

*En chanson, les bourses ont été décernées à Michelle Campagne (3000 $) et Geneviève Labbé (15 000 $).

*Pour ce qui est de la littérature, on reconnaît le travail de Marc-André Fortin (15 000 $) et Jean-Guy Lachance (10 200 $), alors que pour la musique, Jocelyn Lafond (12 000 $) et Hélène Lemay (15 000 $) sont récipiendaires.

*Les organismes ont aussi été récompensés. En art visuel, on retrouve la Clairière Art et nature (17 500 $), la Coopérative de solidarité artistique de la MRC de Drummond (20 000 $), le Groupement des arts visuels de Victoriaville (GRAVE) (20 000 $) et le Mouvement ESSARTS (17 500 $).

*L’Ensemble folklorique Makinaw (10 000 $) se démarche en danse, alors que le Chœur Bella Voce (9550 $), l’Orchestre symphonique de Drummondville (15 000 $) et les Productions Plateforme (15 000 $) le font en musique.

*Pour le théâtre, c’est la Coopérative de travailleuses et travailleurs de théâtre des Bois-Francs (Parminou) qui reçoit un soutien financier.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des