Les oies et les visiteurs au rendez-vous!

Par stevenlafortune

VICTORIAVILLE. C’est devant un spectacle magnifique au réservoir Beaudet que Victoriaville et ses oies s’est déroulé, ce week-end.

Des milliers d’oies ont survolé le site au grand plaisir des amateurs et ornithologues, appareil-photo à la main. D’autres, préférant garder ce moment ancré dans leur mémoire plutôt que sur pellicule, se sont arrêtés sur les berges pour apprécier le décor qui s’offrait à eux.

À l’intérieur du chapiteau, des dizaines d’artistes accueillaient les curieux. Peintres, sculpteurs, céramistes, aquarellistes et photographes dévoilaient au grand jour le fruit de leurs labeurs.

«Nous avons beaucoup travaillé sur le niveau artistique pour que les visiteurs voient d’un œil nouveau les oiseaux. De plus, nous avons bonifié le nombre de conférences au cours de la fin de semaine», a fait savoir la présidente, Hélène Charland.

En effet, une grande variété de conférences ont meublé Victoriaville et ses oies au cours du week-end. Parmi celles-ci, Mélissa Pépin, du Canard Goûteux, a démontré comment cuisiner le magret et le foie gras, tandis que Chantal Roux a expliqué le phénomène de migration des différentes espèces habitant le réservoir.

«Je crois qu’au fil des ans nous avons créé un besoin dans ce type de clientèle. L’aspect éducatif et artistique ont attiré de nombreuses personnes et elles proviennent de plus en plus loin pour venir nous rendre visite», a indiqué la présidente.

Développer le côté ornithologie

Mme Charland se réjouissait de mentionner qu’outre la provenance des visiteurs, ils ont été entre 6000 et 8000 à se réunir au réservoir Beaudet pour cette quatrième édition. Maintenant avec des bases solides, elle entend développer le côté ornithologue de l’événement.

«Avec 260 espèces d’oiseaux se trouvant ici durant une certaine période de l’année, nous voudrions inviter la population à découvrir ce qui se passe chez elle. Le volet éducatif est important pour nous et nous avons un endroit splendide, alors pourquoi ne pas le partager», a-t-elle laissé entendre.

C’est donc dans cette optique qu’elle se concentrera, avec son comité organisateur, à préparer le cinquième anniversaire de Victoriaville et ses oies. En conclusion, elle a souligné qu’il se tiendra les 24 et 25 octobre 2015.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des