Une œuvre surprenante à Notre-Dame-de-Ham.

Une œuvre surprenante à Notre-Dame-de-Ham.
Indra et son oeuvre (Photo TC Media - gracieuseté)

NOTRE-DAME-DE-HAM. Peu d’endroits au Québec peuvent se vanter d’avoir sur leur territoire une truite de 20 pieds. Loin d’être une histoire de pêche, les citoyens de la municipalité de Notre-Dame-de-Ham et les usagers de la route 161 pourront dorénavant admirer ce nouveau monument.

C’est sous le regard intrigué de plusieurs citoyens et de Lionel Frécehette, préfet de la MRC d’Arthabaska, qu’Indra, artiste sculpteur, a fait le dévoilement de sa sculpture Le saut de la truite. Cette truite installée sur le terrain de la Coop Notre-D’Ham attirera, pour plusieurs années, le regard de nombreux curieux. En plus de mettre en valeurs le talent de l’artiste, cette œuvre d’art rend hommage à la rivière Nicolet et à son centre de pêche.

Comme le souligne Indra, «ce dévoilement clôt une année bien remplie puisqu’en plus de cette sculpture, d’autres sculptures ont été réalisées pour la ville de Victoriaville. De plus, le temps investi sur ce projet a été récompensé puisque je suis l’un des trois finalistes au prix du CALQ».

Ce projet qui a été rendu possible grâce à la contribution financière du Conseil des arts et des lettres du Québec et de nombreux partenaires permettra de rendre accessible l’art public en milieu rural et de rendre hommage au talent de l’artiste.

Lors de l’événement, la mairesse de la municipalité de Notre-Dame-de-Ham, France Mc Sween, a tenu à féliciter les finalistes du prix du CALM, dont Dominique Laquerre de Chesterville et Indra «Surender Kumar Sing». Pour conclure l’événement, l’artiste Sophie Boissonneault a offert une prestation humoristique qui a épaté les personnes présentes.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des