Programmation neurolinguistique en première à Victo

Pour la première fois cet automne, Coaching Québec propose une formation de base en programmation neurolinguistique (PNL) à Victoriaville.

Coaching Québec est le premier réseau d’écoles de Coaching PNL (programmation neurolinguistique) et d’hypnose (classique, éricksonienne et conversationnelle) présent à la fois dans la ville de Québec, à

Montréal, à Casablanca (Maroc) et en Europe, en faisant ainsi la première école de PNL et d’hypnose dans la francophonie.

La formation sera offerte les 10, 11 et 12 octobre. Elle est précédée de trois soirées d’information, les 22 et 29 septembre, ainsi que le 6 octobre, à compter de 19 heures au restaurant Pacini. Danielle Ouellette pourra répondre à toutes les questions.

Coaching Québec est un établissement d’enseignement reconnu par Revenu Québec et accrédité par Ressources humaines et Développement social Canada, ce qui permet à ses étudiants de bénéficier du crédit d’impôt provincial et fédéral pour frais de scolarité, d’études et de manuels

scolaires.

La programmation neurolinguistique (PNL) est un ensemble de modèles et de techniques de développement personnel et professionnel destiné à améliorer la communication entre individus et à s’améliorer personnellement et/ou professionnellement. C’est également un puissant modèle d’apprentissage et de changement.

La PNL est à la base une approche qui s’emploie à ne défendre aucune idéologie et est opposée à toute démarche exclusive et dogmatique. Sa démarche est à visée pragmatique et non pas scientifique (car

elle étudie la structure de l’expérience subjective qui par nature échappe à la méthodologie scientifique d’une part, et parce qu’elle ne cherche pas tant des preuves que des faits, mêmes isolés, qui ont donné

des résultats concluants de façon à pouvoir les analyser pour les reproduire).

Elle se concentre donc sur les résultats obtenus (qu’est-ce qui marche ?) et par la suite sur les processus pour obtenir ces résultats (comment cela a-t-il pu marcher?). Pour cela, elle modélise l’excellence. Ce grand terme pour dire que, autant il faut bien s’y prendre d’une certaine façon pour

échouer, autant on peut découvrir des moyens inhabituels et efficaces pour grandir et se réaliser !

Qu’est-ce qui fait la différence ? Toute la question est là. Et cette question est le projet de la PNL. Ni plus, ni moins. En ce sens, la PNL ne cherche pas tant à savoir ce qui est vrai ou faux, ce qui est bon ou pas bon d’un point de vue moral, mais plutôt ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. C’est une approche qui apporte donc beaucoup de recul pour se placer comme observateur et parvenir à sortir de cadres de pensée qui peuvent être limités voire contraignants, et faire mûrir notre vision des

choses de façon à devenir par la suite un acteur plus ouvert, autonome et capable de s’épanouir.

La PNL a donc une visée de développement personnel des individus. Elle cherche à fournir des outils pratiques pour mieux communiquer, apprendre et changer en s’appuyant sur des approches théoriques claires qui ont prouvé leur efficacité par des résultats tangibles.

Le terme a été inventé par John Grinder et Richard Bandler dans les années 1970 et s’inspire du travail d’autres psychothérapeutes, dont Milton Erickson, Virginia Satir et Fritz Perls.

Programmation, ce mot fait référence à l’ensemble de nos automatismes, de nos «programmes», conscients et inconscients, qui font que nous avons tendance à produire et à reproduire les mêmes schémas cognitifs, émotionnels et comportementaux.

Neuro pour faire référence aux neurones, à notre système nerveux central et notre système nerveux périphérique qui établissent des corrélations, aidantes ou limitantes, entre nos perceptions.

Linguistique, car c’est le langage – verbal et non verbal – qui nous permet de communiquer et de structurer notre pensée.

La PNL et ses techniques permettent à l’individu de changer ses «programmes» limitants pour les remplacer par des programmes «aidants». Les interventions se font à différents niveaux en PNL, que

l’on qualifie de «niveaux logiques» : l’environnement, les comportements, les capacités, les croyances et les valeurs, l’identité et la spiritualité.

Souvent classée dans la catégorie des «thérapies brèves», la PNL offre une série d’outils de changements puissants et efficaces qui se concentrent sur les solutions plutôt que sur l’origine des

problèmes. Ce qui intéresse la PNL est plus le «comment faire en sorte que ça marche» que le «pourquoi ça ne marche pas». Il s’agit de ce fait d’une discipline résolument orientée vers les solutions.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires