À Paris par la grande porte!

À Paris par la grande porte!
La voix chaude de Linda Dubois se fera entendre dans le mythique Olympia de Paris. (Photo gracieuseté)

PLESSISVILLE. L’auteure-compositeure-interprète folk-pop, Linda Dubois, réalisera tout un accomplissement le 21 septembre alors qu’elle performera sur la mythique et prestigieuse scène de l’Olympia de Paris, en France.

L’histoire d’amour entre l’artiste originaire de Plessisville et l’Europe se poursuit donc pour celle qui traverse à nouveau l’océan pour assurer, cette fois, la première partie du légendaire groupe anglais The Rubettes qui fête son 40e anniversaire cette année.

Accompagnée par des musiciens français, elle offrira, dans sa prestation d’une trentaine de minutes, un extrait de son propre spectacle «That’s who I am» qu’elle présente déjà ici au Québec avec Luc Boivin et les musiciens de Belle et Bum. Celui-ci comprend ses propres compositions, qui feront l’objet d’un futur album vraisemblablement en 2015, et quelques reprises.

Et l’aventure ne s’arrêtera pas à l’Olympia pour Linda. Séduit par son style, ses chansons, son rythme et sa personnalité, elle a également été invitée par The Rubettes à se produire au Sébastopol à Lille, dans le nord de la France, le 31 octobre prochain. Et d’autres dates sont aussi à venir car le groupe continuera sa tournée en 2015.

Son premier single

En 2010, Linda était devenue la première artiste nord-américaine produite par les internautes via le label belge Akamusic. Son single «Live On» a tourné à travers la France et la Belgique et lui a permis d’aller faire une tournée promotionnelle et médiatique à Paris et Bruxelles.

Cette chanson, qui représente bien sa philosophie, se veut un message d’espoir et de persévérance et nous dit qu’il faut toujours croire en soi et ne jamais abandonner quoiqu’il arrive. Elle prend encore plus son sens maintenant qu’elle se produira à l’Olympia de Paris.

«Ça fait cliché, mais j’en rêve depuis que je suis toute petite. Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours dit qu’un jour je chanterai sur scène où les plus grands de ce monde y sont passés», d’expliquer Linda qui suit donc les pas de ses idoles et y laissera à son tour une parcelle de sa musique. «C’est une aventure exceptionnelle et aussi un beau privilège», ajoute-t-elle.

Linda, qui demeure à Saint-Sauveur dans les Laurentides depuis 2005, a encore beaucoup de famille dans la région alors que sa mère Madeleine habite toujours Plessisville et que ses six frères et sœurs demeurent aussi dans le coin, entre Victoriaville jusqu’à Thetford Mines. Elle souhaite d’ailleurs venir présenter son spectacle dans la région dès qu’elle en aura l’occasion.

Linda quittera le Québec pour la France mardi prochain où l’attendent les mises au point technique et les répétitions avec ses nouveaux musiciens jusqu’à sa prestation sur scène du dimanche 21 septembre. «J’ai déjà un bon contact avec les membres du groupe et j’ai bien hâte de me produire avec eux.»

Linda rentrera ensuite au pays pour quelques semaines avant de repartir à la fin du mois d’octobre.

Pour plus de détails concernant l’artiste, il est possible de la suivre sur son site lindadubois.com ainsi que sur sa page Facebook : Linda Dubois, Songwriter.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des