«Ça nous donne envie de continuer et de frapper encore plus fort!»

Par sebastienlacroix
«Ça nous donne envie de continuer et de frapper encore plus fort!»
*

L’activiste qui s’est menotté au baril lors de la course nationale du cochon graissé a réagi publiquement, lundi soir, aux nombreux témoignages d’encouragement qu’il a reçus.

Frédéric Thériault, un Montréalais qui se décrit comme un activiste pour la protection des droits des animaux, a d’abord confirmé ne pas avoir agi seul, mais avec une petite équipe.

Il a d’ailleurs remercié sa conjointe Christelle V. Baccigotti qui a eu l’idée de la mise en scène à laquelle les spectateurs ont pu assister et qui a été décrite par l’animateur de la course, Jean-Marie Corbeil, par «sa minute de gloire».

Sur sa page Facebook, Frédéric Thériault a remercié tous ceux qui appuient leur action pour les animaux. «Vos encouragements nous touchent et nous prouvent à quel point nous avons eu raison de le faire. Surtout, ça nous donne envie de continuer et de frapper encore plus fort!», a-t-il déclaré.

Selon les nombreux commentaires que nous avons reçus jusqu’ici, plusieurs amateurs du Festival du cochon de Sainte-Perpétue tendent à minimiser son coup d’éclat.

En contrepartie, plusieurs militants qui défendent cette cause l’applaudissent chaleureusement, dont le Comité Action Civique Contre la Cruauté Animale. Certains en parlent même comme d’une «prise de conscience».

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des