Paquette et Rodriguez triomphent chez les pros

Par stevenlafortune

WARWICK. Les meilleurs athlètes professionnels de la province en CrossFit se sont donné rendez-vous au Festival hommes forts pour rivaliser entre eux et ainsi décrocher une bourse alléchante de 600 $, remis au gagnant de chaque catégorie.

Dans ce groupe, Simon Paquette était à surveiller. L’an dernier, il a terminé deuxième aux championnats canadiens, ce qui lui a permis de représenter l’unifolié aux CrossFit Games, le penchant olympique de la discipline. Se tenant en Californie, il a terminé au 26e échelon sur une quarantaine de concurrents provenant de partout sur le globe.

Sans surprise, c’est le Sherbrookois qui a décroché la victoire chez les hommes, mais non sans peine. «Je croyais que cela allait être plus facile! La compétition était relevée puisque plusieurs gars étaient aux championnats canadiens avec moi», s’est-il exclamé.

L’athlète de 25 ans a confié que le parcours a été plus difficile que prévu, et ce, en raison de sa grande diversité. Il a d’ailleurs tenu à féliciter le comité organisateur à cet effet, tout comme la gagnante chez les femmes, Raquel Rodriguez.

La Johannaise de 23 ans a pour sa part révélé que c’est le niveau des participantes qui a fait en sorte qu’elle a triomphé, dimanche matin. «Elles m’ont réellement poussée jusqu’à mes limites», a lancé celle qui a apprécié son séjour à Warwick.

S’entraînant entre cinq et six fois semaine, elle profite de la période estivale pour comparer ses aptitudes à celles de ses rivales, qu’elle retrouvera en mai prochain.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des