«Les pénalités nous ont fait mal» - Guillaume St-Denis


Publié le 18 mars 2017

Patrick Tremblay aurait pu porter le pointage 2 à 2 au milieu de la deuxième période lorsqu'il s'est retrouvé seul devant le gardien Stefano Cantali.

©Alex Drouin

Pour son deuxième match de sa série face au Collège Français de Longueuil qui était disputé hier soir au Centre sportif Paul-de-la-Sablonnière, le Titan a alloué trois buts en infériorité numérique et s'est incliné 5 à 2.

«On a accordé moins de chances de marquer, mais les pénalités nous ont fait mal», ne s'est pas caché de dire l'entraîneur en chef, Guillaume St-Denis.

Alors que le pointage était de 2 à 1 en faveur des visiteurs, qui étaient à cinq contre trois, Patrick Tremblay s'est échappé face à Stefano Cantali, mais n'a pas été en mesure de le déjouer. Quelques secondes plus tard, le Collège Français portait le pointage à 3 à 1.

«On s'est battu jusqu'à la fin et on a joué le match qu'on voulait», a indiqué le pilote du Titan.

Lors du premier match de la série qui a été remporté 3 à 2 par le Collège Français, la formation de Longueuil avait dominé 48-23 au chapitre des tirs au but. Hier, cette statistique était de 37-29 pour les visiteurs. William Dastous était devant la cage du Titan.

Matthew Newbury et Marc-Antoine Benoit ont fait bouger les cordages pour le Titan.

«On va avoir la même approche pour le match de dimanche puisque notre système de jeu nous permet de disputer des rencontres serrées», a souligné St-Denis.

Le troisième match de la série sera disputé au Colisée Jean-Béliveau à 16 h.