Sections

Tigres contre Remparts : un duel au sommet


Publié le 12 octobre 2017

Les Tigres se présentent à Québec dans l’espoir de rejoindre les Remparts au sommet de la division Est.

©Alexandra Morin

Ce soir, le Centre Vidéotron sera le théâtre d’une excellente confrontation entre l’équipe de l’heure dans la LHJMQ, les Remparts de Québec, et l’une des puissances avérées du circuit cette année, les Tigres de Victoriaville. 

Selon le classement de la Ligue canadienne de hockey (LCH) publié cette semaine, les Tigres constituent la troisième meilleure équipe au pays tandis que les Remparts pointent au quatrième rang. Si ce classement de la LCH demeure subjectif et versatile, il n’en demeure pas moins que ce duel opposera deux très bonnes formations. Au classement général de la LHJMQ, ce sont toutefois les Remparts qui sont devant les Tigres.

Confrontation défensive?

La bande de Philippe Boucher présente la deuxième meilleure défensive du circuit avec seulement 13 buts accordés en sept parties. Elle est notamment portée par un Dereck Baribeau en mission depuis le début de la saison, lui qui semble motivé plus que jamais par son contrat avec le Wild du Minnesota. En six rencontres, le cerbère est toujours invaincu et il présente d’impressionnantes statistiques (moyenne de buts alloués de 1,63 et pourcentage d’efficacité de 93,5%). Du côté de l’entraîneur-chef Louis Robitaille, sa formation affiche présentement la troisième meilleure défensive avec 17 buts accordés. À moins d’une surprise, c’est Tristan Côté-Cazenave qui devrait avoir la mission de freiner les tentatives adverses ce soir. Celui-ci connaît également un bon début de saison avec cinq victoires, une moyenne de buts alloués de 2,66 et un pourcentage d’arrêts de 91,8%.

Kurashev, Boucher et Gentile contre la profondeur féline

Sur le plan offensif, les Tigres devront garder un œil particulièrement sur trois joueurs, soit Matthew Boucher (10 points), Dereck Gentile (9 points) et Philipp Kurashev (8 points). Ceux-ci s’avèrent jusqu’à maintenant les principaux moteurs de l’offensive québécoise. Du côté des Remparts, ils devront être attentifs à chaque présence puisque Victoriaville compte six joueurs avec une moyenne d’un point ou plus par match (Maxime Comtois, James Phelan, Chase Harwell, Félix Boivin, Pascal Laberge et Vincent Lanoue). Maxime Comtois demeure la plus grande menace chez les Félins avec ses six buts en autant de matchs.

Au chapitre des unités spéciales, Victoriaville semble avoir l’ascendant avec le cinquième avantage numérique (24,1%) et le troisième désavantage numérique (86,5%). Québec traîne un peu de la patte avec une efficacité de 14,3% (15e) lors de ses attaques à cinq et de 73,9% (15e) en infériorité numérique.

Une rencontre spéciale pour Félix Boivin

Le défenseur Félix Boivin, qui est natif de Québec, disputera un tout premier match au Centre Vidéotron dans l’uniforme des Tigres. Plusieurs parents et amis devraient être sur place pour admirer les prouesses de leur favori.

La rencontre s’amorcera à compter de 19 h à Québec. L’annonce officielle du gardien et des joueurs retranchés en vue de la partie sera faite au cours de l’après-midi.