Ivan Kosorenkov ne tarde à s’imposer

Publié le 22 août 2016
Ivan Kosorenkov
TC Media

HOCKEY. Éric Veilleux n’est peut-être pas demeuré longtemps directeur général des Tigres, mais il semble avoir eu le temps de voir juste avec Ivan Kosorenkov. L’agent du Russe, Paul Theofanous, avait chaudement recommandé son client aux Félins, vantant sa fougue et ses qualités offensives.

C’est exactement ces qualités que l’attaquant de 18 ans a exposées, lundi soir, à l’occasion de ses débuts dans l’uniforme des Tigres. Kosorenkov a inscrit un but et deux passes durant le seul match intraéquipe du camp d’entraînement. Il a également mystifié Olivier Tremblay durant la séance de tirs de barrage.

Pour favoriser son intégration, il a disputé la rencontre à l’aile gauche de Maxime Comtois, l’autre flanc étant occupé par Mathieu Ayotte. Ce trio a fait des flammèches durant la rencontre.

Camp d’entraînement oblige, ce duel intraéquipe a laissé place à du jeu souvent décousu. Il n’y a pas eu véritablement de surprises. On s’en est donné à cœur joie à l’attaque. Cette rencontre a confirmé que les Tigres misaient sur beaucoup de talent et de profondeur à l’attaque. Elle a également démontré que la profondeur en défensive était plus mince. Elle a rappelé, enfin, que la direction aura une décision déchirante à prendre en ce qui concerne les gardiens de but. Deux jeunes, Tristan Côté-Cazenave et Daniel Moody, soufflent dans le cou des vétérans Olivier Tremblay et James Povall, qui tentent de s’imposer comme numéro un.

Des coupures sont prévues mardi. Certaines recrues disputeront possiblement leur match le plus important du camp en soirée, à Bécancour, alors qu’une rencontre hors-concours est au menu.